France/Alerte enlèvement : le père s’est rendu, la petite fille retrouvée en bonne santé

Le père, âgé de 28 ans, avait enlevé Djenah dans un «maxi cosy avec une couverture rose» mardi. L’alerte enlèvement avait été diffusée quelques heures plus tard.

Le bébé de quatre mois enlevé mardi à Grenoble par son père a été rendu ce mercredi par l’intéressé. Ce dernier a appelé la police d’une cabine téléphonique à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble, et «a été récupéré par la police à 11h30 avec l’enfant en bonne santé», a déclaré Jean-Yves Coquillat le procureur de Grenoble. La police avait déclenché une alerte enlèvement pour retrouver l’enfant.

Depuis mardi soir, 220 appels et 50 courriers électroniques ont été reçus par les enquêteurs. Jean-Yves Coquillat, a expliqué lors d’une conférence de presse que la mère était seule dans la chambre du foyer où elle s’était réfugiée, quand elle a vu arriver le père par le balcon. Elle a alors tenté de s’enfuir, mais l’homme a cassé la porte et l’a poursuivie avant de la frapper. Le père a ensuite bousculé l’assistante sociale et pris son enfant avant de partir. Selon le procureur, le père, accusé de violences conjugales, n’a jamais proféré de menaces ou commis de violences contre l’enfant.

Jean-Yves Coquillat avait lancé mercredi matin un appel au père, lui demandant de ramener l’enfant «que ce soit dans un commissariat, une gendarmerie ou un hôpital. Ce serait mieux pour l’enfant (…) et ce serait mieux pour lui parce que, évidemment, la justice tiendrait compte de son geste». Il avait rappelé qu’un enfant de cet âge a besoin de soins spécifiques que le père n’est pas forcément en mesure de pouvoir lui prodiguer.

Un plan lancé en 2006

Le plan «alerte enlèvement», mis en place en France en 2006, a déjà été déclenché 19 fois en France, toujours avec succès. C’est un dispositif d’alerte massive, lancé sur une cinquantaine de canaux de diffusion (radio, télévision, internet, gare, autoroutes, etc.), pour mobiliser la population dans la recherche de l’enfant enlevé et de son ravisseur. Mais il n’est activé que si plusieurs critères sont réunis: un enlèvement avéré et non une simple disparition; une victime mineure dont l’intégrité physique ou la vie est en danger; des éléments d’information permettant de localiser l’enfant.

La dernière alerte remontait à fin août, quand un garçon de neuf ans avait été enlevé lui aussi par son père en Saône-et-Loire, avant d’être retrouvé le lendemain sain et sauf dans le Vaucluse.

Lefigaro.fr

Étiquettes : ,

4 Réponses to “France/Alerte enlèvement : le père s’est rendu, la petite fille retrouvée en bonne santé”

  1. oceaneferreira Says:

    La banderole avec le « homme de race noir » m’a rendu folle!

  2. La petite revue de Claire Says:

    Heureusement pour la petite fille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :