Congo: Sassou Nguesso veut mettre les quartiers Sud de Brazzaville à feu et à sang

 

sassou-quartiers-sud

Au Congo-Brazzaville de Denis Sassou Nguesso, pays de la funeste rupture, les jours passent et se ressemblent. Aux bombardements de l’armée sur les civiles, succèdent les mensonges de ceux qui ont le devoir de protéger la population.

Il ne se passe pas un jour sans que les usurpateurs du suffrage des congolais et les dictateurs de la pensée unique ne lancent des salves d’insultes et des menaces à l’endroit du leader du Yuki.

Victime de sa popularité, Guy Brice Parfait Kolelas fait aujourd’hui l’objet d’une véritable cabale, d’une campagne mensongère et de menaces à peine voilées de la part du pouvoir de Brazzaville qui ne rêve que de l’associer au Pasteur Ntumi dans les violences perpétrées par les Nsilulus dans les quartiers Sud de Brazzaville et dans le département du Pool.

Denis Sassou Nguesso qui a fait du Pasteur Ntoumi son principal allié pour les basses besognes dans le département du Pool depuis plus d’une décennie, tire une fois de plus les ficelles de sa marionnette afin de satisfaire ses pulsions démoniaques.

Ceux qui ont suivi les débats à l’assemblée nationale ont bien remarqué que Clément Mouamba, Pierre Mabiala et toute la chorale Sassouiste essayent par tous les moyens de faire croire aux Congolais que celui qui était encore Ministre et Chef de Guerre de Sassou il y’a un an et qu’ils qualifient de terroriste aujourd’hui serait le bras armé de Parfait Kolelas.

Le peuple n’est pas dupe et ne se laissera pas berner par ceux qui ont fait du département du Pool leur terrain de jeu et la source de sang dont ils ont besoin pour satisfaire leur désir vampirique et cannibale.

Le peuple a bien compris que Sassou Nguesso qui a déjà réussi avec le conflit dans le département Pool à forcer les congolais à tourner la page de l’élection présidentielle, veut à tout prix mettre Parfait Kolelas aux arrêts.

Pour y parvenir, Sassou Nguesso a ordonné aux responsables de sa milice de préparer un assaut de grande envergure sur les quartiers Sud de Brazzaville. Le scénario est simple. De faux ninjas Nsilulus qui devraient se réclamer de Parfait Kolelas devraient attaquer les positions de l’armée et les édifices publics. Ensuite, l’armée organiserait une riposte afin de mater sévèrement les populations innocentes qui ne demandent qu’à vivre en paix. A la différence de ce qui s’est passé le 4 avril, certains leaders politiques dont celui du Yuki, Guy Brice Parfait Kolelas seront tout simplement éliminés physiquement.

Ce n’est pas la première fois que le pouvoir diabolique de Mpila utilise les services des faux ninjas pour semer la mort dans les quartiers Sud de Brazzaville.

En 1998, de faux ninjas avaient déjà attaqué la ville de Brazzaville. Dans la foulée de cette attaque, le Colonel Marcel Ntsourou avait pris en otage Monsieur « Sergent Normal » et lui avait obligé de demander à Bernard Kolelas, qui était en exil, de faire une déclaration soutenant  l’action des ninjas qui, disait-il, avait mis en déroute l’armée. Ce qui était faux évidemment. A la suite de cette manipulation, Sassou Nguesso avait procédé au nettoyage (l’expression est de François Ibovi, ministre de la Communication chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement de l’époque) des quartiers Sud de Brazzaville.

Aujourd’hui, ces seigneurs de guerre veulent faire durer le conflit dans le Pool afin d’empêcher le peuple d’aller aux législatives l’an prochain. Une stratégie qui permettrait aux apparatchiks du PCT et apparentés comme Mvouba, Moungany, Théodorine Kolelas et bien d’autres, de siéger à l’assemblée nationale sans être élus. C’est déjà le cas aujourd’hui pour Pierre Ngolo, secrétaire Général du PCT qui bénéficie d’un mandant de député de la circonscription Ouenzé à la suite des explosions du 4 mars.

Pacifiste et humaniste, Guy Brice Parfait Kolelas s’est toujours indigné des attaques disproportionnées de l’armée dans les zones d’habitation et celles des miliciens Nsilulus contre les populations civiles du Pool. En homme de paix qu’il n’a cessé d’être, il a toujours prôné le dialogue comme principal moyen de résolution des conflits.

Que ceux qui ont résolument choisi comme ligne politique les attaques ciblées contre le leader du Yuki comprennent une fois pour toute que cette funeste stratégie n’atteindra pas son objectif. Le peuple Congolais qui a faim et soif de paix et de justice ne laissera pas une fois de plus le pouvoir clanique imposer sa loi. Le courage de la vérité s’imposera.

Face à la gravité de la situation imposée par les snipers sanguinaires, Guy Brice Parfait ne souhaite pas s’étendre sur les polémiques éphémères et les sujets secondaires. Le leader du Yuki qui est un homme ouvert, a beaucoup appris des échecs de l’opposition et est prêt à prendre ses responsabilités.

Le peuple Congolais doit se tenir prêt à répondre au défi que Sassou Nguesso et ses milices veulent nous imposer.

Nous ne laisserons pas des tribalistes décomplexés nous rendre esclave sur la terre de nos ancêtres.

Zenga-mambu.com par  Jean Pierre Malanda

 

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :