Le prix Goncourt décerné à Leïla Slimani pour « Chanson douce »

L’auteure Leïla Slimani

 

Le prix Goncourt 2016 de littérature a été décerné à Leïla Slimani pour « Chanson douce », a annoncé jeudi à la mi-journée le jury au restaurant Drouant, à deux pas de l’Opéra Garnier à Paris. Le roman de la jeune franco-marocaine raconte l’histoire d’un infanticide.

La lauréate du plus convoité des prix littéraires du monde francophone est âgée de 35 ans. Elle succède à Mathias Enard, récompensé en 2015 pour son roman « Boussole ». Son livre « Chanson douce », histoire atroce et extrêmement bien construite, raconte l’assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice.

C’est d’ores et déjà un succès de librairie. Deuxième roman seulement de l’écrivaine, née au Maroc, il se dévore comme un thriller mais peut aussi se lire comme un livre implacable sur les rapports de domination et la misère sociale.

Peu de femmes figurent au palmarès du Goncourt. Au cours de ces 20 dernières années, le prix n’a récompensé que quatre lauréates. Le Goncourt demeure une aubaine pour les éditeurs. En moyenne, un livre primé s’écoule à plus de 345’000 exemplaires.

Dans la foulée du Goncourt, le jury Renaudot, réuni également au Drouant, attribuera son prix, concluant ainsi la saison des grands prix littéraires d’automne.

Romandie.com avec(ats / 03.11.2016 14h19)

Étiquettes : , ,

3 Réponses to “Le prix Goncourt décerné à Leïla Slimani pour « Chanson douce »”

  1. La petite revue de Claire Says:

    Félicitations à elle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :