Louis Bertignac, papa pour la troisième fois : Sa jeune compagne a accouché

 Louis Bertignac et son petit Jack, né le 19 novembre 2016.

Alors qu’il cartonne avec Les Insus ?, la reformation de trois anciens de Téléphone, malgré la polémique suscitée par l’absence de leur bassiste historique Corine Marienneau, Louis Bertignac vit un autre grand bonheur, celui d’être de nouveau père. C’est sur Facebook que le complice de Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka a annoncé la grande nouvelle : « Jack Bertignac est né le 19 novembre 2016 à 20h42 ! » La guitariste et chanteur a même posté une superbe photo le montrant tenant son nouveau-né dans les bras…

Louis Bertignac, âgé de 62 ans, a connu tardivement la paternité. Dans les années 2000, avec son ex-compagne, l’actrice Julie Delafosse, le rockeur a eu deux filles : Lola (née en 2004) et Lili (née en 2007). Depuis recasé avec la charmante Laetitia, Louis est l’heureux papa de son premier garçon, Jack. Cet enfant, ils le désiraient ardemment. Et le guitariste en est très fier, au regard de cette petite vidéo montrant l’enfant endormi à la maternité.

C’est en 2008 que Louis Bertignac et Julie Delafosse se sont séparés. Le guitariste a très mal vécu cette rupture et s’est réfugié quelque temps dans la maison de famille du cap Nègre de sa complice Carla Bruni. En 2014, Louis racontait comment Nicolas Sarkozy lui avait remonté le moral lors de ce douloureux été 2009 : « Humainement, Sarko, c’est un mec bien. Et puis, il aime vraiment Carla. Il me disait : ‘Louis, t’es au plus mal, t’en chies, mais ça va s’arranger. Y a six mois, moi aussi, j’étais au fond du trou. Et maintenant, regarde, je suis avec la plus belle femme du monde.’ »

La plus belle femme du monde, Louis Bertignac l’a semble-t-il rencontrée peu après en la personne de Laetitia. Âgée de 28 ans, elle a apaisé le rockeur. Leur histoire est différente comme il l’expliquait il y a deux ans à Télé Star : « J’ai connu de grandes histoires d’amour où je me sentais extrêmement amoureux et en même temps super triste. Je pleurais pour un oui ou pour non dès que ça allait moins bien. Là, je me sens bien. J’ai compris que l’amour, c’était surtout un truc à donner. Il ne faut pas attendre de recevoir trop, il ne faut pas être trop exigeant. » Entre cette nouvelle paternité, le sourire du petit Jack et le succès immense des Insus ?, Louis Bertignac n’est pas près de redescendre de son petit nuage…
Purepeople.com

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :