Football: L’Atlético Nacional sur le point d’offrir le titre à Chapecoense

Le monde du football se mobilise pour honorer la mémoire des disparus. Six passagers, dont quatre joueurs du club brésilien, ont été sortis vivants de la carcasse.

C’est un geste de classe que s’apprête visiblement à faire l’Atlético Nacional, après le crash de l’avion transportant le club brésilien de Chapecoense ayant fait 75 victimes.

Alors que la finale de Copa Sudamericana qui devait opposer les deux équipes (match aller ce mercredi à Medellin) a été logiquement suspendue par la Conmebol, la formation colombienne aurait demandé à l’instance d’attribuer le titre à son adversaire, selon plusieurs médias.

Six survivants dont quatre joueurs

Le joueur brésilien de 27 ans Alan Ruschel avait été le premier des six survivants du crash à avoir été acheminé à l’hôpital San Juan de Dios, à La Checa (Colombie), une commune proche du lieu de l’accident.

Le défenseur souffrirait de fractures multiples, notamment au bassin, et de lacérations sur la tête, ainsi que d’un traumatisme crânien. Mais il était conscient et aurait demandé à ce que l’on «garde précieusement son alliance de mariage» à son arrivée à l’hôpital.

Trois de ses coéquipiers ont également survécu au crash, même si la plupart souffrent de sévères traumatismes qui engagent leur pronostic vital. Il s’agit du gardien Danilo, de Jackson Follmann et de Hélio Hermito Zampier Neto. Alan Ruschel. Les deux autres survivants sont une hôtesse de l’air et un des nombreux journalistes qui accompagnaient la délégation brésilienne.

Tragédie sur la planète football

Trois jours de deuil national ont été décrétés au Brésil. Le vice-président de Chapecoense, Ivan Tozzo, a réagi sur SportTV, du groupe brésilien Globo, déplorant une «telle tragédie». Ses joueurs se rendaient à Medellin pour y affronter l’Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana, deuxième plus grande compétition de clubs d’Amérique latine.

Le directeur de l’Aviation civile, Alfredo Bocanegra, a précisé que parmi les passagers se trouvaient «22 footballeurs, 28 accompagnants et membres de l’équipe technique, 22 journalistes».

La fédération Conmebol a annoncé que la finale avait été suspendue, et le congrès de l’organisme du football sud-américain prévu ce mercredi à Montevideo reporté. Le président de la Conmebol, Alejandro Domínguez, était en route pour Medellin, selon un communiqué.

Les plus grands clubs de football du monde, tels le Real Madrid, le FC Barcelone ou Manchester United ont réagi en envoyant «leurs pensées» pour les victimes de la catastophe, dans des communiqués. Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a évoqué «un jour très triste pour le football.»

Juan Carlos de la Cuesta, président du club Atletico Nacional, qui s’est rendu sur les lieux, a pour sa part déploré une «si grande tragédie», et exprimé, sur radio Caracol, sa «solidarité pour soutenir le club Chapecoense et les familles».

Le modeste club Chapecoense avait supris le football latino-américain en arrivant en finale de la Sudamericana pour la première fois de son histoire, après avoir éliminé en demi-finale la puissante équipe argentine de San Lorenzo.

 

(Le Matin.ch Créé: 29.11.2016, 15h06)

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Football: L’Atlético Nacional sur le point d’offrir le titre à Chapecoense”

  1. Bouesso Says:

    Une tragédie qui endeuille toute une nation et le monde du football.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :