Congo: Un footballeur a été interpellé par la police pour sa coupe de cheveux

 

rasta-locks

Selon un journal sportif congolais en ligne, un footballeur a été interpellé par la police, mardi 15 novembre 2016, vers 16h, pour sa coupe de cheveux rasta. La scène s’est passée à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo.

L’infortuné se rendait à l’entraînement quotidien de son équipe, muni de son sac d’équipements. «Ils m’ont menacé et traité de bandit, à cause de ma coupe de cheveux. Ensuite, ils m’ont demandé de me mettre à genoux en pleine route.

Leur chef supérieur a ordonné qu’on me frappe, mais l’un d’eux a dit que j’étais un joueur et qu’il ne voyait pas pourquoi me faire du mal», a témoigné ce joueur, qui évolue dans Munisport de Pointe-Noire, une équipe de Ligue 1, mais reléguée en division inférieure, à l’issue du championnat national d’élite du Congo.

Le joueur a, heureusement, été relâché. Mais, à cette allure, Delvin Ndinga et Thievy Bifouma, deux stars du football congolais se distinguant par une coupe de cheveux particulière, courent le risque d’être un jour des victimes si jamais la force publique continue de juger les gens suivant leurs apparences

Avec Zenga-mambu.com

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Congo: Un footballeur a été interpellé par la police pour sa coupe de cheveux”

  1. La petite revue de Claire Says:

    Bonjour Bob

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :