RD Congo : les États-Unis gèlent les avoirs d’Évariste Boshab et de Kalev Mutond après l’UE

Les secrétaires d’État aux Affaires étrangères et au Trésor, John Kerry et Jack Lew, en 2013, à Washington. © Département du Trésor américain/CC/Flickr

Les États-Unis ont annoncé ce lundi qu’ils gelaient les avoirs d’Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, et Kalev Mutond, chef des renseignements, qui sont selon eux coupables de mise en danger des institutions et du processus démocratique en RD Congo.

Quelques heures après l’Union européenne, ce sont les États-Unis qui ont annoncé ce lundi 12 décembre de nouvelles sanctions à l’encontre de hauts responsables congolais.

Le département américain du Trésor a déclaré dans un communiqué qu’il allait geler les avoirs d’Évariste Boshab, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, et de Kalev Mutondo, numéro un de l’Agence nationale de renseignement (ANR).

Comme le général Gabriel Amisi Kumba, alias Tango four, et l’ancien inspecteur général de la police congolaise, le général John Numbi, ils sont accusés par les États-Unis de « menacer les institutions et de nuire au processus démocratique ».

Les avoirs des deux hommes se trouvant sous la juridiction des États-Unis sont gelés et les citoyens américains ont interdiction de mener des transactions avec eux.

Des acteurs clés du système Kabila

Evariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, est accusé par les Américains d’avoir proposé des sommes d’argent à des parlementaires en échange de leur ralliement à la prolongation du mandat de Joseph Kabila.

« Il est un des acteurs clés dans la stratégie de maintien au pouvoir du président Kabila au-delà de la date du 19 décembre 2016 », explique les Américains.

Kalev Mutond aurait quant à lui ordonné des écoutes de l’opposition et serait impliqué dans la répression de manifestations et dans l’emprisonnement extrajudiciaire d’opposants. « Kalev Mutond pourrait également être lié au trafic illégal de minerais », ajoute le communiqué du Trésor américain.

RDC: les sanctions de l’UE sont « illégales »

Le gouvernement congolais a qualifié aujourd’hui d' »illégales » et « aux antipodes du droit international », les sanctions de l’UE contre sept responsables militaires et de la police de la République démocratique du Congo, promettant de les « attaquer ».

Ces sanctions, annoncées dans la journée par l’UE, « sont illégales car elles procèdent d’une sorte de droit impérial qui est aux antipodes du droit international. La RDC, pays non européen, les condamne et entend les attaquer devant qui de droit », a déclaré le porte-parole du gouvernement Lambert Mende dans un sms à l’AFP.

L’Union européenne a imposé un gel des avoirs et une interdiction de visas à sept membres de l’administration et des services de sécurité de République démocratique du Congo (RDC) accusés d’avoir illégalement réprimé des manifestations antigouvernementales en septembre. Parmi eux figurent le commandant de la Garde républicaine, Ilunga Kampete, le chef de la police de Kinshasa et des membres des services de renseignement.

 

Lefigaro.fr avec agences et Jeuneafrique.com par Mathieu Olivier

Étiquettes : , , , , ,

3 Réponses to “RD Congo : les États-Unis gèlent les avoirs d’Évariste Boshab et de Kalev Mutond après l’UE”

  1. La petite revue de Claire Says:

    Ils ne sont plus les bienvenus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :