Congo: Assassinat de Roland Gambou, frère d’André Okombi Salissa

 

Assassinat du frère cadet de Mr André OKOMBI SALISSA, Roland Gambou.

Mr Roland Gambou, frère cadet d’André Okombi Salissa a trouvé la mort ce matin au CHU de Brazzaville, il a succombé aux séances de tortures qu’il a subies à la DGST, suite à la fausse affaire des armes de guerre.

Pasteur de son état, son seul tort est d’être le frère cadet de AOS accusé à tort de détenir des armes. Il a été arrêté depuis plus de trois mois, subissant des tortures et sévices multiples dans les geôles de la DGST. Il a rendu l’âme ce 21 décembre.

Le pouvoir de Brazzaville est, de près ou de loin, responsable de ce nouvel assassinat politique.

Éclairage sur les circonstances de cet assassinat

Nous souhaitons porter à la connaissance du Public, les circonstances de l’assassinat du frère cadet de Monsieur André Okombi Salissa. Roland Gambou qui a été tué hier dans les geôles du régime de Mpila.

Roland Gambou a été arrêté en bonne santé depuis plus de quatre mois dans le cadre de la fausse affaire des armes d’Okombi, il est tombé malade en prison (les geôles de la DGST) à cause des multiples tortures subies, ils l’ont gardé pendant des mois sans traitement.

Dans la prison quand la maladie prenait de l’ampleur, pour éviter d’avoir un cadavre entre les mains, ils l’ont emmené à l’hôpital militaire. Sur place, le Médecin après examens avait décidé de le garder en observation à l’hôpital, mais  les responsables de la DGST sous l’instigation d’Oko Ngakala ont refusé et le ramenaient en prison tout malade.

Suite a cette accumulation de tortures et de traitements inhumains, Roland Gambou rentre dans un État Comateux, et ses tortionnaires le transfert au CHU avec toute une équipe  de policiers qui empêchaient même parfois aux membres de sa famille, la famille OKOMBI, de lui rendre visite, un véritable psychodrame familial et mortifère.

Sur le fond de cette fausse affaire d’armes, feu Roland Gambou était  en séjour à Pointe-Noire ou  il a été arrêté, ils ont fouillé chez lui sans trouver ces armes tant recherchées, et c’est trois mois après son arrestation qu’ils fabriquent cette affaire des armes retrouvées au domicile de Mme OKOMBI SALISSA née NGOMA Gisèle pendant que lui est en prison et les  propriétaires de la maison (le couple OKOMBI) hors de Brazzaville.

Les tortionnaires de Mpila rendent Roland Gambou  responsable de la gestion de ces armes placées par les gens de Mpila eux – mêmes, alors qu’il ne vit pas là où ils supposent avoir trouvé des armes.

Ils voulaient des aveux par force de sa part sous des tortures multiples, pour qu’il accepte de porter le chapeau, chose que le martyr Roland Gambou a refusé de faire jusqu’à la dernière minute et à son dernier souffle.

Nos condoléances à la famille du disparu.Ref – Image : Roland GAMBOU

Photo de BrazzaNews.

Que son ame repose en paix !

 

Avec Brazzanews.fr avec Zenga-mambu.com

 

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :