Urgent/RDC: la Cenco annonce la signature de l’accord entre la majorité et l’opposition

Selon la conférence épiscopale, la signature de l’ accord a eu lieu à 22h40 heure locale en présence de représentants de la communauté internationale au centre interdiocésain de Kinshasa. Selon les termes de cet accord, le Premier ministre sera choisi par le rassemblement de l’opposition. Le président Kabila reste en fonction jusqu’à l’élection de son successeur qui doit intervenir avant fin 2017. Toutefois, certaines questions doivent faire l’objet d’un «arrangement particulier» qui devra être discuté à partir du début de la semaine prochaine. Ces questions sont entre autres le chronogramme de l’application de l’accord, la composition du gouvernement d’union nationale et des gouvernements provinciaux.

Accord en RDC: Moïse Katumbi ne veut pas être «un point de blocage»
L’opposant Moïse Katumbi escorté par ses partisans, alors qu’il se rendait au palais de justice, à Lubumbashi, le 11 mai 2016
© © REUTERS/Kenny Katombe

Les négociations entre majorité et opposition en République démocratique du Congo achoppaient ce samedi 31 janvier sur plusieurs points. Parmi les points de blocage le sort de Moïse Katumbi.

Joint par RFI, l’opposant en exil en Belgique a assuré qu’il ne voulait pas être « un point de blocage pour le pays » et demande au rassemblement de l’opposition de signer l’accord.

« Le plus important, c’est le pays. Et je ne veux pas être un point de blocage pour le pays, alors je veux faciliter la tâche, a-t-il déclaré. C’est pourquoi j’ai demandé au rassemblement [de l’opposition] de ne pas bloquer la signature à cause de moi, de signer l’accord. On n’aura pas de troisième mandat du président Kabila. Au mois de décembre, on n’aura pas besoin d’un référendum et c’est le plus important. »

« Je reste avec mes ambitions en tant que candidat à la présidence de la République mais j’appartiens au rassemblement, a-t-il poursuivi. J’ai demandé à ce qu’on signe l’accord pour qu’il puisse y avoir une élection présidentielle, qu’on puisse avoir la première alternance de notre pays ».

La Cenco a depuis annoncé qu’un accord entre majorité et opposition avait été trouvé. Selon la conférence épiscopale, la signature de cet accord a eu lieu ce samedi à 22h40 heure locale en présence de représentants de la communauté internationale au centre interdiocésain de Kinshasa.

Par Rfi.fr, le 31-12-2016 à 22:53

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Urgent/RDC: la Cenco annonce la signature de l’accord entre la majorité et l’opposition”

  1. Bouesso Says:

    Bravo pour ce beau cadeau !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :