Fondateur de la maison XYZ éditeur en 1985 et grand défenseur de la littérature québécoise, l’éditeur Gaëtan Lévesque est décédé, le 18 mars, des suites d’un cancer.

Au sein de XYZ éditeur, maison qu’il a cofondée avec André Vanasse, Gaëtan Lévesque a publié les œuvres de nombreux écrivains et écrivaines québécois marquants, dont Lise Tremblay et Christian Mistral.

La maison d’édition a notamment publié pour le marché québécois la traduction française de L’histoire de Pi, de Yann Martel. Gaëtan Lévesque a révélé l’auteur d’origine brésilienne Sergio Kokis avec le roman Le pavillon des miroirs, paru chez XYZ éditeur en 1994.

Également publié chez XYZ éditeur, Cet imperceptible mouvement, de l’auteure Aude, a remporté le Prix du gouverneur général en 1997. Les autres romans de l’écrivaine décédée en 2012, Chrysalide, L’enfant migrateur,La chaise au fond de l’œil et Quelqu’un, ont également été publiés par la maison d’édition.

Figure importante du milieu du livre au Québec, Gaëtan Lévesque a notamment présidé les conseils d’administration de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), de Copibec et de Québec Édition.

Après la vente d’XYZ éditeur à Hurtubise HMH en 2009, Gaëtan Lévesque a fondé Lévesque éditeur, qui a fait paraître, en sept ans, une centaine de titres. Plusieurs auteurs l’ont suivi dans cette nouvelle aventure, dont Sergio Kokis et Esther Croft.

L’annonce du décès de l’éditeur a provoqué une vague de sympathies dans le milieu littéraire. Voici quelques réactions publiées sur les réseaux sociaux.

Radio-canada.ca