Congo: Verdict abscons de condamnation de Paulin Makaya et folie de Fatima Moussa d’Écair

Au Congo-Brazzaville, l’un des premiers hommes politiques à s’être opposé à la modification de la Constitution en octobre 2015, l’opposant Paulin Makaya reste en prison. La cour d’appel a confirmé ce mardi matin le jugement de juillet 2016 en première instance de deux ans de prison ferme pour avoir organisé une marche.

Paulin Makaya s’est présenté dans la salle dix minutes avant l’ouverture de l’audience. Très détendu, il a échangé avec quelques personnes. Son affaire a rapidement été évacuée par Christine Tsiba Mayanda, la présidente de la première chambre correctionnelle de la cour d’appel qui a confirmé le jugement rendu en première instance en juillet 2016, condamnant Paulin Makaya à deux ans de prison ferme pour « incitation aux troubles à l’ordre public ».

Ce jugement est simplement qualifié d’illégal par maître Eric Yvon Ibouanga, de la défense : « La décision que la première chambre correctionnelle de la cour d’appel vient de rendre est pour nous décevante et illégale. Nous avons toujours soutenu que tous les éléments constitutifs de l’infraction reprochée à monsieur Paulin Makaya ne sont pas réunis, et donc nous avions au cours de l’instruction à la barre et les plaidoiries, des réquisitions et tout, passé au crible cette infraction. Et pour nous, nous continuons à soutenir que cette décision est illégale ».

Maître Ibouanga n’exclut pas la possibilité d’exercer un recours après avoir discuté avec son client qui, après l’audience, a regagné calmement sa cellule : « Oui, nous avons la possibilité de faire un pourvoi en cassation dans un délai de trois jours ».

 

La Cour d’appel de Brazzaville, statuant sur l’affaire Paulin Makaya, vient de rendre son verdict, ce mardi 21 mars 2017, aux ordres de Denis Sassou Nguesso via le Procureur de la République. Comme d’habitude, dans l’imaginaire d’une procédure abstruse, le détenu et prévenu Paulin Makaya, président de l’UPC ( Unis Pour le Congo), a reçu une condamnation surprenante de : 2 ans d’emprisonnement ferme.Ref-Image : Paulin MAKAYA, aujourd’hui à la sortie de l’audience. Mardi 21 Mars 2017

Photo de BrazzaNews.

 

Après la publication du rapport d’audit accablant sur la gestion de l’entreprise ECAir qui est en cessation de paiement depuis octobre dernier, Fatima Beyina Moussa la voleuse qui a coulé Ecair en détournant 300 milliards a fait entendre aujourd’hui sur les antennes de RFI qu’elle ne démissionnera pas et le ciel ne tombera pas.

Plus loin, Fatima Beyina Moussa a traité les cabinets d’audit de petit cabinet du quartier et accuse les auditeurs d’avoir travaillé « à charge », et promet que l’interruption des activités de la compagnie « n’est que temporaire, le temps de repartir sur des bases plus solides».

 

Photo de BrazzaNews.
Brazzanews.fr avec Rfi.fr
Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Congo: Verdict abscons de condamnation de Paulin Makaya et folie de Fatima Moussa d’Écair”

  1. Bouesso Says:

    Le Congo va-t-il s’en sortir ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :