France: Décès de l’écrivain français Serge Doubrovsky

L’écrivain français et critique littéraire Serge Doubrovsky, inventeur du concept d’autofiction, est décédé dans la nuit d’hier à aujourd’hui à l’âge de 88 ans à Paris, selon l’université de New York où il a longtemps travaillé.

Tom Bishop, directeur du centre de civilisation et culture françaises à l’université de New York (NYU), a confirmé le décès de Serge Doubrovsky : « Je suis très ému par cette disparition. C’était quelqu’un qui comptait, un homme tout à fait extraordinaire. Un homme difficile aussi. Il n’était pas commode (…) C’était un grand professeur et, j’estime, un grand écrivain », a-t-il déclaré.

Avec la parution en 1977 de Fils, son troisième roman, Serge Doubrovsky a posé les fondations de l’autofiction, un genre entre autobiographie et fiction qui a fait florès dans la littérature avec des représentants comme les Françaises Annie Ernaux et Christine Angot. L’autofiction « existait avant moi. Simplement, je lui ai donné un nom et je l’ai conceptualisée », expliquait Serge Doubrovsky en 2014 dans une interview au magazine français Télérama.

Né le 22 mai 1928 à Paris dans une famille juive, Julien-Serge Doubrovsky de son nom complet, est le fils d’un tailleur et d’une secrétaire. Auteur d’une dizaine de romans et d’essais, Serge Doubrovsky avait notamment reçu en 1989 le prix Médicis, l’un des plus prestigieux de la scène littéraire française, pour « Le livre brisé ».

Lefigaro.fr

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :