L’italien Eni va fournir de l’électricité aux Français

Paris – La filiale française de l’énergéticien italien Eni, qui commercialise déjà du gaz en France, a annoncé mardi son arrivée sur le marché de l’électricité pour les particuliers, perçu comme un important levier de croissance.

Eni Gas and Power France, qui revendique 700.000 clients dans le gaz actuellement (dont 635.000 particuliers), vise plus d’un million de clients dans le gaz et l’électricité d’ici à la fin de l’année et 2,1 millions en 2020, a indiqué son directeur général, Daniel Fava, lors d’une conférence de presse.

Sur les quelque 350.000 clients supplémentaires escomptés en 2017, 210.000 (soit 60%) seraient acquis dans le gaz et 140.000 (40%) dans l’électricité, a-t-il détaillé.

Le chiffre d’affaires doublerait à 2,4 milliards d’euros en quatre ans. En 2016, l’activité est ressortie à 1,2 milliard d’euros, en croissance de 35% sur deux ans.

« Pour nous, le marché de l’électricité est un accélérateur de croissance: un marché trois fois plus gros (que le gaz, NDLR) et encore peu libéralisé finalement », ce qui représente « un potentiel de développement énorme », a commenté le dirigeant.

Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), près de 86% des 32 millions de sites particuliers étaient encore abonnés aux tarifs réglementés de l’électricité d’EDF fin 2016, les autres ayant opté pour un fournisseur alternatif dans un marché énergétique totalement ouvert à la concurrence depuis 2007.

Daniel Fava a également dit « parier sur une dépolitisation » du marché de l’électricité, reprochant à l’Etat français (principal actionnaire d’Engie et d’EDF) de freiner la concurrence et déplorant l’instabilité du cadre réglementaire.

« En France, contrairement à beaucoup de grands pays européens, l’énergie est un marché fortement politisé », a-t-il affirmé. « On fait le pari que le marché va s’ouvrir ».

Eni fournit déjà de l’électricité aux entreprises et collectivités en France, avec 1.500 clients acquis depuis novembre 2016.

Pour conquérir les ménages, l’entreprise proposera à partir de mercredi trois types d’offres, accompagnées d’un « bonus deux énergies », à savoir une remise pour une souscription couplée au gaz et à l’électricité. Le courant fourni peut également être d’origine renouvelable.

Eni France a dit attendre le résultat de l’élection présidentielle au printemps avant de décider d’investir ou non dans des moyens de production électriques dans le pays.

Romandie.com avec(©AFP / 28 mars 2017 14h38)                   

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :