Comment identifier son type de cellulite pour mieux l’atténuer?

Il existe différents types de cellulite. S'il est difficile de la faire disparaître, on peut l'atténuer.

Il existe différents types de cellulite. S’il est difficile de la faire disparaître, on peut l’atténuer. Getty Images/Blend Images

Mettre au point une stratégie d’attaque efficace pour faire la peau aux capitons récalcitrants demande une bonne connaissance de ces tissus de la peau. On en distingue plusieurs types -cellulite aqueuse, adipeuse ou fibreuse.

Pourquoi a-t-on de la cellulite?

« La cellulite est un problème uniquement cosmétique et non une maladie », explique d’emblée Alice Le Grand, diététicienne nutritionniste à Paris. Pourtant, surtout présente au niveau des cuisses, des fesses, du ventre et des genoux, elle demeure une source de complexes pour beaucoup.

Peut-on pour autant véritablement échapper à ce problème purement féminin? Les chances sont faibles, puisqu’on estime que plus de 90% des femmes ont de la cellulite. « Il s’agit d’une déformation du tissu graisseux situé juste sous la peau, donnant un aspect peau d’orange correspondant à des capitons graisseux », analyse Joelle Cohen-Pognot, angiologue à Paris.

Contrairement aux idées reçues, « la graisse de la cellulite est différente de celle de l’obésité ». Elle trouve son origine dans plusieurs facteurs, qu’il est difficile de maîtriser et devant lesquels nous ne sommes pas toutes égales.

Les hormones sont l’une des principales causes responsables de la cellulite. « La variation des taux d’oestrogènes sanguins lors de la puberté, avant les règles et à la ménopause favorise la formation de graisse ainsi que la rétention d’eau dans les cellules graisseuses. L’hérédité, le stress, le manque d’exercice, les problèmes circulatoires, le tabac ainsi qu’un déséquilibre alimentaire peuvent également être des éléments expliquant l’apparition de la peau d’orange », explique Joelle Cohen-Pognot. De ces différentes causes, on distingue trois mécanismes différents à l’origine de la cellulite, et qu’il convient de reconnaître pour définir un traitement adapté.

La cellulite aqueuse, dite « cellulite des minces »

Souvent assimilées à tort, l’envie de perdre du poids et celle de se débarrasser de sa cellulite sont différentes. La cellulite aqueuse « est liée à la rétention d’eau due à un mauvais retour veineux et lymphatique », analyse Alice Le Grand.

Jambes lourdes, chevilles et pieds gonflés sont des symptômes que connaît bien Charlotte, 26 ans. « Je pèse 50kg pour 1m64 et j’avais pourtant de la peau d’orange bien visible au niveau des fesses et du haut des cuisses. » Les crèmes anti-cellulite n’y faisant rien, elle décide de se tourner vers un herboriste. « Il m’a concocté une petite potion anti-capitons. » Une cure de deux mois à base de pissenlit, bardane, artichaut et frêne qui semble porter ses fruits. « Il m’a également conseillé de masser mes jambes chaque soir du bas vers le haut pour stimuler la circulation. » Verdict après un mois de cure: « J’ai toujours de la cellulite, je suis consciente qu’il faut que je me mette au sport, mais ma peau d’orange est nettement moins visible. »

Si la phytothérapie peut être une solution pour favoriser l’action drainante de l’organisme, l’alimentation joue un rôle clé dans l’élimination de la cellulite, poursuit Alice Le Grand. « On évite les aliments riches en gras, on diminue le sel et on favorise les antioxydants comme le thé vert, les citroflavonoïdes tels que le citron ou l’orange et la vitamine P que l’on trouve par exemple dans les brocolis. L’ail et l’oignon sont également de bons aliments pour stimuler le système circulatoire. »

Traiter la cellulite adipeuse, due à une mauvaise alimentation

Contrairement à la cellulite aqueuse, due à une mauvaise circulation, « la cellulite adipeuse est le résultat d’un excès de graisse dans l’alimentation et d’une activité physique trop faible », explique la nutritionniste diététicienne. C’était le cas de Julie, 27 ans, immobilisée à la suite d’une lourde opération du genou. « J’ai pris 15 kilos en très peu de temps. En plus de mon surpoids, la peau d’orange est devenue omniprésente sur mes hanches et mes fesses. Je n’assumais plus du tout mon corps. »

Une fois rétablie, Julie a repris un régime alimentaire équilibré sur le plan qualitatif et quantitatif et s’est remise au sport. « Mon coach sportif m’a assurée que grâce à un programme adapté ma cellulite allait s’estomper. Je fais désormais une heure de cardio-fitness par semaine et j’essaie d’aller à la piscine régulièrement pour me muscler et offrir à mon corps un massage drainant naturel. Le palper-rouler maison ce n’est pas mon truc, j’avais l’impression que c’était inefficace. »

Dans le cas d’une cellulite adipeuse, « je conseille, en plus d’une alimentation saine et variée, de réintégrer des aliments de qualité, riches en protéines, vitamines et minéraux et de limiter les apports en graisses et produits transformés », précise Alice Le Grand.

Traiter la cellulite fibreuse, la plus difficile à atténuer

« La cellulite fibreuse provient d’un durcissement des fibres de collagène qui entourent les cellules graisseuses », explique l’angiologue Joelle Cohen-Pognot. Elle roule sous les doigts et peut être douloureuse au touché. Une sensation désagréable que connaissait Claire, 36 ans, après plusieurs années d’excès alimentaires et deux grossesses. « Je n’avais même pas besoin de pincer ma peau pour voir apparaître mes capitons sur les cuisses et les fesses. Un jour, sur la plage, mon fils de six ans m’a dit ‘Maman pourquoi tu as des trous sur le haut de ta jambe?’ ça a été le déclic, je me suis dirigée vers le Cellu M6. »

 

Appareil minceur Cellu M6.

Appareil minceur Cellu M6. Courtesy of LPG

Cet appareil minceur, accessible un peu partout en France et utilisé par des professionnels formés par LPG -kinésithérapeutes ou esthéticiennes- reproduit l’effet du palper-rouler, associé à un système d’aspiration afin de relancer la circulation, d’accélérer l’élimination des acides gras présents dans les cellules graisseuses et de raffermir la peau. « C’était génial! En très peu de rendez-vous j’ai vu la différence. Maintenant, quand mon porte-monnaie me le permet -comptez environ 60 euros la séance- j’essaie de m’y rendre une à deux fois par mois. »

Eviter le sucre raffiné et apporter des antioxydants

« Cette dégradation du collagène qui devient plus dur est directement provoquée par un excès de sucre dans l’alimentation, analyse notre nutritionniste diététicienne. C’est une cellulite profonde, compactée et ancienne. Les fibres de collagène qui entourent les cellules graisseuses se figent et forme de la cellulite difficile à déloger. »

Pour limiter son apparition et son développement, on évite donc le sucre raffiné et on augmente les apports en antioxydants comme le thé, les fruits de mer, les légumes, les fruits ou encore le miel. On supprime le sucre blanc, les sucres lents et rapides le soir.

Il peut par ailleurs être utile de traiter les zones concernées avec des soins adaptés. Pour ce faire, Dominique Rist, directrice de la formation et développement protocoles soin chez Clarins, met l’accent sur l’importance des massages « qui activent la circulation sanguine et lymphatique, toujours en partant du bas vers le haut du corps pour respecter le sens de la circulation », quelle que soit la typologie de cellulite. Une méthode qui permet une élimination des toxines et de la graisse. « On observe en moyenne, selon les cliente, une perte de volume de 5% au bout d’une heure de soin. »

Tout comme la nutritionniste diététicienne Alice Le grand et l’angiologue Joelle Cohen-Pognot, Dominique Rist insiste toutefois sur l’importance d’une alimentation saine. « La notion de plaisir est importante dans l’action de manger. Choisir des produits frais et savoureux apporte une autosatisfaction. Il peut être intéressant de voir l’alimentation comme une récompense », conclut-elle.

Lexpress.fr par ,

Publicités

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Comment identifier son type de cellulite pour mieux l’atténuer?”

  1. Bouesso Says:

    Bel exercice pour combattre la cellulite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :