France: Mort de l’écrivain Alain Casabona

L’écrivain Alain Casabona, « grand chancelier » de la facétieuse académie Alphonse-Allais, est mort mardi à son domicile à l’âge de 66 ans, a annoncé aujourd’hui le comédien Francis Perrin également membre de ce cénacle de l’humour.

« Alain est mort chez lui. Il était très malade et très courageux », a dit le comédien, ami d’Alain Casabona, et membre comme lui de l’académie qui chaque année décerne un prix en hommage au maître français de l’absurde et du bon mot.

Auteur d’un recueil de nouvelles et de quatre romans, Alain Casabona, également musicien, était très impliqué dans la défense de l’enseignement artistique. Il animait notamment le Comité national pour l’éducation artistique (CNEA). En 2014, il fut l’une des chevilles ouvrières du « comité de défense » du « Grenier Picasso », rue des Grands-Augustins à Paris, un atelier où le maître a peint son fameux « Guernica », qui était menacé de devenir une résidence hôtelière.

Il était « grand chancelier » de l’académie Alphonse-Allais depuis 1996. Fondée en 1954, à l’occasion du centenaire de la naissance d’Alphonse Allais, auteur notamment de « Deux et deux font cinq », cette académie iconoclaste décerne chaque année un prix Alphonse Allais. Parmi les récipiendaires figurent notamment Eugène Ionesco, Umberto Eco, Raymond Devos ou encore Bernard Pivot. L’an dernier, c’est la comédienne Charlotte Rampling qui avait reçu cette récompense.

Les obsèques d’Alain Casabona sont prévues mardi prochain à Paris.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :