Trump veut « poursuivre » les auteurs des fuites sur l’enquête de Manchester (communiqué)

Bruxelles – Le président américain Donald Trump actuellement en déplacement en Europe a affirmé jeudi dans un communiqué vouloir « poursuivre » les auteurs des fuites sur l’enquête de l’attentat de Manchester, en réaffirmant la « relation spéciale » des Etats-Unis avec le Royame-uni.

« Je demande au département de la Justice et aux autres agences adéquantes de lancer un examen complet » des fuites parues dans la presse « et, si c’est approprié, les coupables devront être poursuivis avec toute la rigueur de la loi », a écrit le dirigeant américain, en réponse à la colère des enquêteurs britanniques devant des informations sensibles fournies à la presse par leurs homologues américains.

« Il n’y a pas de relation que nous chérissons plus que la +relation spéciale+ entre les Etats-Unis et le Royaume-uni », a ajouté M. Trump.

Le New York Times a notamment diffusé mercredi des photos de la police britannique montrant des éléments de la bombe détonée par le jeune kamikaze à Manchester lundi soir, qui a fait 22 morts et des dizaines de blessées.

Les Européens ont fraîchement accueilli Donald Trump jeudi lors de sa première visite à Bruxelles, exprimant leurs divergences sur la Russie et leur agacement sur les fuites après l’attentat de Manchester.

La Première ministre britannique Theresa May a déclaré qu’elle allait, à l’occasion du sommet de l’Otan à Bruxelles, « clairement dire au président Trump que les renseignements qui sont partagés entre nos services respectifs doivent rester confidentiels ».

Les nombreuses fuites à Washington – y compris des informations confidentielles sur des préparatifs d’attentats de l’EI à l’aide d’un ordinateur portable dans un avion, que M. Trump a partagées avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans le Bureau ovale – ont déclenché de vives polémiques depuis la prise de fonction du dirigeant américain.

Donald Trump avait également, lors d’une conversation téléphonique avec son homologue philippin Rodrigo Duterte citée par la presse américaine, révélé que les Etats-Unis avaient envoyé deux sous-marins nucléaires près de la péninsule coréenne, en proie à des tensions sur le programme d’armement nucléaire de Pyongyang.

Le président américain et son entourage font aussi l’objet de fuites quotidiennes dans la presse sur l’ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine. Le FBI a lancé une enquête sur une éventuelle « coordination » entre des membres de l’équipe de campagne de Trump et des responsables russes.

Donald Trump, qui dément toute « collusion » avec la Russie, dénonce à chaque fois les auteurs de ces fuites sur l’affaire russe.

Les Etats-Unis et le Royaume-uni travaillent étroitement en matière de renseignement. Ils font partie de la puissante alliance dans ce domaine des « Five Eyes », avec l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande.

Romandie.com avec(©AFP / 25 mai 2017 17h12)                                            

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :