France: S’il est élu, Dupont-Aignan ne siégera pas à l’Assemblée avec le FN

Nicolas Dupont-Aignan, président du Debout la France

Nicolas Dupont-Aignan, président du Debout la France Crédits photo : FRANCOIS GUILLOT/AFP

Le président de Debout la France en appelle aux électeurs déçus par LR et s’estime en capacité d’incarner la «véritable» opposition de droite au gouvernement.

«Attention, on nous prévoit jusqu’à 400 députés En Marche!, il faut des députés d’une vraie opposition!», s’inquiétait ce mercredi matin Marine Le Pen, invitée sur France 2. La vague bleu marine attendue s’annonce moins vigoureuse que prévue, et la perspective de voir se constituer un groupe de députés patriotes et souverainistes à l’issue des élections législatives semble s’éloigner. Au sein du FN, les plus réalistes tablent désormais sur 10 à 15 élus, et donc peut-être pas suffisamment pour constituer un groupe. Ces derniers sont avertis: ils ne seront pas renforcés par les éventuels élus de Debout la France, malgré l’accord de second tour de la présidentielle qui avait rapproché Nicolas Dupont-Aignan du FN.

Un parti «indépendant»

Invité sur France Inter ce mercredi, Nicolas Dupont-Aignan a d’abord décrypté son positionnement compliqué depuis la défaite de Marine Le Pen. «Moi, j’ai des convictions. Je maintiens qu’au deuxième tour de l’élection présidentielle, un homme politique responsable choisit, et j’ai choisi. J’ai soutenu publiquement Marine Le Pen, j’ai soutenu son programme, qui avait été amendé par le mien. Je maintiens que cette coalition était une bonne coalition pour le pays. Maintenant, j’ai toujours dit à l’époque, et ça n’a pas toujours été repris dans les médias, que cette coalition était composée de deux partis indépendants», explique le maire d’Hyères. «Il n’y a plus que trois partis d’opposition à cette grande mélasse que sont LR et En marche: La France Insoumise (…), le FN et Debout la France. Ce sont trois partis différents avec leur personnalité, leur histoire, leur projet. Et je pense que les Français maintenant ont des élections législatives, il leur appartient maintenant de choisir», ajoute-t-il.

Un accord pour législatives? «C’était si nous gagnions, si nous gagnions seulement. Parce que nous formions une coalition pour gouverner. Il ne vous a pas échappé que Marine Le Pen n’a pas gagné», martèle Nicolas Dupont Aignan. «J’ai toujours dit que mon vote de second tour n’entraînerait jamais la fusion de mon parti avec le FN, parce que nous sommes différents». Reste qu’en l’absence de constitution d’un groupe, il semble en l’état bien difficile pour DLF comme pour le FN d’incarner une «opposition véritable» au macronisme qu’ils appellent de leurs veux.

Un livre d’explication en préparation

C’est désormais sur la droite traditionnelle que Nicolas Dupont-Aignan jette son dévolu. «Avec la disparition des Républicains – j’appelle d’ailleurs les électeurs LR à me rejoindre, ceux qui ne vont pas à la soupe – il va falloir préparer la future alternance dans cinq ans», plaide-t-il. Un retour aux sources en somme pour celui qui devait, en cas de victoire, devenir premier ministre de la présidente du FN.

Bien qu’il se défende de tout revirement, la position du député-maire n’est pas toujours lisible pour ses électeurs. Conscient du travers, Nicolas Dupont-Aignan prépare d’ailleurs un livre pour décrypter ses choix dans la séquence présidentielle. «Il s’agira de dévoiler un peu les coulisses de cette campagne surréaliste, et de marquer les galons pris par notre candidat à l’occasion de quelques coups d’éclats que nous voudrions raconter, comme son départ du plateau de TF1», explique-t-on au sein de son équipe.

Lefigaro.fr par Marc de Boni

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :