Ne plus voir

 

Ne plus voir dis-tu
Détonations et folie
Écoutez : sans tam-tam
Les phalènes voltigent
Les hirondelles de mer
Arc musical attisent
Le feu de brousse qui cuit
Ce fruit si doux de l’arbre à pain
D’une lettre de pygmée à un bantou
Le dialogue des plateaux s’installe
Sur la braise des agonies fument encore
La vie et demie gicle en torrents de sang
Que ne peut contenir l’état honteux
Cœur d’Aryenne raconte l’impétuosité du fleuve
Qui charrie la légende de Mpfoumou ma mazono
Sous l’œil guilleret de Moni-Mambou
Qui fait bouillir la marmite de Koka-Mbala
Les sandales retournées « pour longtemps en vérité »
Redisent encore la mer hors la nuit hors folie
Les brûleurs d’ombre de l’envers du décor
Les témoignages les feux de la planète
De la palabre stérile des polygamiques
Vous êtes bien de ce pays dis-tu
Quand j’étais nu pour le premier baiser de ma mère
L’or des femmes invité au mariage de la fille du roi lion
Chantait la sonate de bridge water soufflée par lady boomerang
Dans un foutu monde pour un blanchisseur trop honnête
Madame gentil sous les signes du silence
Feuillette sirène des sables à la recherche
De la rue des histoires de l’exil ou la tombe
Quel coup de vieux pour Antoine m’a vendu son destin
Hein verre cassé la chambre noire livre ses secrets
La parenthèse de sang coule comme un torrent
Mes pensées pour un album des fleurs de vie
Scandent demain s’appelle liberté malgré l’impasse
Le serpent austral dans la tradition du songe
Cherche un oiseau sans arme que chante
Thaliane et les mystères du fleuve…

 

Marie Léontine Tsibinda Bilombo

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :