Le salaire au Congo-Brazzaville risque de ne pas être payé avant le 30 Juin 2017 : le Congo, un désastre pointe à l’horizon

 

Les Congolais le savent: la 3e mission du FMI de ce mois de juin 2017, s’est achevée par un fiasco, le Congo n’est pas en mesure de fournir des éléments pouvant dégager une perspective d’un accord avec le FMI et partant de là, d’une aide de cette institution. La gestion par le gouvernement congolais des affaires publiques est jugée non seulement arbitraire, mais surtout véritablement opaque. Comme on peut l’imaginer, cette gestion fait courir au pays le risque d’une banqueroute, si on n’y est pas déjà. Le gouvernement jongle et n’a toujours pas mis à la disposition de la mission du FMI, des informations qui permettent d’éclairer les nombreux coulages et camouflages.

Les salaires, de salariés de l’Etat pas avant le 30 Juin

Alors tant pis, la banqueroute est inévitable malgré les petites jongleries auxquelles se livre le pouvoir . Faute de liquidités pour faire face aux impératifs ou échéances incontournables des paiements courants, par exemple les salaires dont le Ministre des finances vient d’appeler les salariés de l’Etat à ne pas se présenter devant les guichets des banques le 25 juin, mais d’attendre plutôt le 30 juin et encore !
Mais qu’en est-il des plusieurs mois d’arriérés de de salaires de fonctionnaires déjà enregistrés, à quand le paiement ?

D’où viendrait l’argent du fameux Emprunt obligatoire de 1000 milliards !

Toujours dans la manipulation et dans un parfum de gros mensonge qui le caractérise, le pouvoir déverse dans cette confusion et dans l’opinion des énormités comme l’éventuelle émission d’un emprunt obligataire de 1000 milliards de FCFA. !!!

Mais vraiment, même avec la bonne volonté, dans un pays illiquide dans tous les secteurs, quels en seront les souscripteurs à cet Emprunt?? Même si l’envie existe, d’ou viendra l’argent??? Le pouvoir peut nous dire d’où subitement et par quel miracle, l’argent va t il sortir la nuit quand le pays est endormi ?? De quel que trou, de quelle cachette, dites-le nous ! Ahhh…. Certainement des Trous ou Caves privées comme lors de la première émission de 190 milliards de FCFA. Ainsi, la preuve faite, ce sera la confirmation des détournements massifs opérés par les mêmes acteurs au pouvoir. Mais bien sérieusement, à ce rythme-là qu’adviendra-t-il à l’épuisement de ces Trous d’argent des bords de l’Alima , de ces cachettes ou Caves spéciales privées ? Probablement, ce sera le tour des paradis fiscaux (….); allons-y seulement car, en Afrique , il est dit que: « quand on ne peut pas arrêter la pluie de tomber, on ne peut pas monter au ciel … »

Une communication de désespoir, lamentable

Comme sur France 24 et Tv5, démarches volontaires du pouvoir et chèrement négociées, le pouvoir du Congo tente de sortir de l’isolement et de la situation inconfortable où il se trouve plongé de par la crise généralisée et particulièrement la crise dans le département du Pool. Si hier il n’y avait pas crise dans le Pool, aujourd’hui le pouvoir admet qu’il y a bien crise. Dans ces balbutiements, le pouvoir du Congo tellement empêtré dans l’Arbitraire et ses propres contradictions, ne peut convaincre personne. Il tourne en rond mais jusqu’à quand ? Il a beau jongler, balbutier mais attention car son propre poison est toujours notre propre Ennemi sur cette Terre où Seul Dieu est Puissant.

Par Joséphine NGONK avec Brazzanews.fr

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :