Venezuela: l’opposition marque dans la rue trois mois de manifestations

Plus d’un millier de personnes convergent vers l’autoroute qui traverse la capitale pour manifester leur opposition à Nicolas Maduro, le 1er juillet 2017 / © AFP / JUAN BARRETO

L’opposition au président vénézuélien Nicolas Maduro manifestait de nouveau à Caracas samedi, trois mois jour pour jour après le début de la vague de protestation dans laquelle 89 personnes ont péri.

Plus d’un millier de personnes ont convergé vers l’autoroute qui traverse la capitale pour manifester leur soutien à Luisa Ortega, la procureure générale du pays qui, d’inébranlable partisane du chavisme — du nom de l’ancien président Hugo Chavez (1999-2013) — est devenue l’une des plus féroces critiques du socialiste Nicolas Maduro.

Mme Ortega est privée de sortie du territoire et doit comparaître mardi devant le Tribunal suprême de la justice (TSJ, Cour suprême). Le TSJ, que ses détracteurs accusent de servir le gouvernement, devra décider si la procureure générale peut être traduite en justice.

« Tout le monde dans la rue pour empêcher et dénoncer cette manœuvre », a écrit sur Twitter Freddy Guevara, vice-président du Parlement, seul organe de pouvoir acquis à l’opposition.

L’action en justice contre Luisa Ortega a été lancée par le député Pedro Carreno, un partisan du président Maduro.

M. Carreno assure que la procureure a « menti » en disant qu’elle n’avait pas approuvé la nomination de 33 magistrats, désignés selon elle irrégulièrement par le précédent Parlement à majorité chaviste, en décembre 2015.

De son côté, Mme Ortega accuse Nicolas Maduro d’avoir imposé un « terrorisme d’Etat », en raison des violences exercées par les forces de l’ordre contre les manifestants.

Le mouvement de protestation a commencé le 1er avril et se traduit par des manifestations quasi-quotidiennes.

Le bilan des violences qui l’accompagnent est passé samedi à 89 morts. Selon le parquet, quatre personnes sont mortes vendredi lors de manifestations organisées à Barquisimeto, une ville située à 350 km à l’ouest de Caracas.

Au cours des trois derniers mois, « le plus important c’est qu’une prise de conscience a eu lieu: nous devons tous mener bataille pour rétablir la démocratie », a déclaré à l’AFP Patricia Valenzuela, médecin de 43 ans, rencontrée dans le cortège samedi à Caracas.

Le mouvement de colère populaire survient dans un contexte d’effondrement économique du pays pétrolier, ruiné par la chute des cours du brut, ce qui se traduit par de graves pénuries et une inflation galopante.

Romandie.com avec(©AFP / 01 juillet 2017 22h25)                

Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Venezuela: l’opposition marque dans la rue trois mois de manifestations”

  1. Bouesso Says:

    Le Venezuela sur la braise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :