Congo: Véhicule accidenté du ministre Leonidas Carel Mottom Mamoni, le 4 juillet 2017

Le véhicule du ministre Leonidas Carel Mottom Mamoni en épave totale suite à l’accident survenu aujourd’hui 4 juillet 2017 entre OWANDO et MAKOUA. L’accident serais plus grave que le précédent.

 

On dit qu’il va être évacué, mais l’avion médicalisé ne veut pas se poser à Ollombo.

Problème. Cet aéroport n’est pas répertorié dans IATTA.

Photo de BrazzaNews.
Photo de BrazzaNews.
Photo de BrazzaNews.

La trame fâcheuse de l’accident venue des sages-Makouas

Mécontents de ce qui se passe pour l’incarcération de leurs fils Jean-Marie Michel Mokoko et Jean Ngouabi, les sages-Makouas, à l’abri des regards indiscrets, ont décidé lundi 3 juillet au soir, qu’ils ne pouvaient pas permettre que le cortège du ministre de la culture Léonidas MOTTOM MAMONI traverse la ville de MAKOUA pour aller à Ouesso. Plusieurs « barrières », connus des initiés, ont été érigées autour de la ville de Makoua pour contrer cette traversée du ministre de la culture.

Cet accident qui survient à PAMBODZAKA dans l’agglomération de Makoua à quelques kilomètres de la ville de Makoua est une réussite du dispositif mis en place lundi soir. Il s’agit en fait d’un désaveu envers le pouvoir de Sassou Nguesso et envers les agissements zélés de monsieur Firmin AYESSA, beau-père et directeur du cabinet du dictateur. Les Makouas n’ont guère apprécié le traître F. AYESSA qui tente de diviser les Makouas mais aucun Makoua qu’il soit de la rive gauche ou de la rive droite(*), n’aime F. AYESSA.

En effet, depuis que F. AYESSA est à côté de Sassou Nguesso, il n’y a pas eu d’émergence d’une autre élite Makoua. Il a œuvré pour bloquer tous les dossiers des Makouas. Makoua est même devenu un village en ruine. Monsieur F. AYESSA est d’ailleurs le candidat unique de la circonscription de Makoua à toutes les élections depuis Sasou Nguesso 2 et 3.

Les résistants extérieurs à la dictature vous l’ont d’ailleurs déjà dit dans un article récent que la réaction des sages de Makoua, a toujours précédé et entrainé la chute des différents gouvernements du Congo: Sassou Nguesso le sait d’ailleurs. C’est la raison pour laquelle Sassou Nguesso a dépêché nuitamment ces conseillers occultes qui sont allés vers la Sangha.

Pourquoi F. AYESSA n’a-t-il pas prévenu son ami du gouvernement, monsieur le ministre de la culture Léonidas MOTTOM MAMONI, qu’il ne fallait pas traverser Makoua pendant ces temps de contestation du régime de Mpila ? Les faux-sages n’est-il pas une partie de combine entre F. AYESSA et SASSOU NGUESSO de sacrifier MOTTOM MAMONI ? « A malin, main et demi » : les vrais sages Makouas ont déjoué les faux-sages de F. AYESSA hier lundi 3 juillet 2017.

Avec Brazzanews.fr et Zenga-mambu.com

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :