Congo: Encerclement des domiciles des opposants Charles Zacharie Bowao et Clément Mierassa

Intimidations du pouvoir sur la personne du maestro Charles Zacharie Bowao.

« Suite à notre conférence de presse, mon domicile est entouré par la Police depuis 2h du matin: Je n’ai absolument pas peur. Rien ne me fera changer d’avis. Ni les menaces ni les tentatives de corruption. J’irai jusqu’au bout de mon combat pour la libération du Peuple congolais. Courage à tous! Ne baissez pas les bras! Nous y sommes presque! »

Les domiciles des deux opposants congolais Clément Mierassa et Charles Zacharie Bowao sont encerclés en ce moment par les BJ de la Police nationale. Les BJ sont de part et d’autres des rues des deux parcelles.

Un membre de la famille de Charles Zacharie Bowao au nom de Joël est arrêté sous prétexte qu’il filmait les policiers du dispositif d’encerclement de la résidence.

La présidente Claudine Munari ainsi que Blanchard Oba, Michel Mampouya, Romain Kinfouissa, Albert Makita et Mbama  ayant appris ce genre d’intimidations en solidarité de leur responsabilité au sein de la coalition Frocad-Idc Cmokoko sont actuellement au domicile du Professeur Charles Bowao.

Arrivés sur les lieux, ils ont été empêchés d’accéder à la résidence. Ils ont décidé de camper sur les lieux en guise de solidarité.
Rappelons qu’un élément de la garde de Charles Bowao a été arrêté par les miliciens du pouvoir.

Nous invitons le FMI à constater de lui-même la gouvernance antidémocratique de Sassou qui ne peut être un cadre à la bonne gestion et au relèvement du pays.

Avec Brazzanews.fr

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :