Corée du Nord: Tillerson estime qu’il aura « échoué » en cas d’action militaire

Washington – Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a déclaré mardi qu’un recours à l’option militaire contre la Corée du Nord, en cas d’épuisement de toutes les solutions diplomatiques, signerait son échec personnel.

« Je vais poursuivre nos efforts diplomatiques jusqu’à ce que la première bombe soit lâchée », a-t-il lancé lors d’une conférence organisée par le groupe de réflexion Atlantic Council à Washington, tout en se disant « confiant » dans la réussite de sa démarche.

« Nous avons besoin que la Corée du Nord vienne à la table des négociations. Nous sommes prêts à discuter à tout moment, dès qu’ils seront prêts à discuter », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis vont « augmenter la pression jusqu’à ce que la Corée du Nord s’engage de manière significative » dans un dialogue sur son programme nucléaire contesté, avait-il auparavant expliqué lors d’un discours au département d’Etat, dressant le bilan de son action à la tête de la diplomatie américaine.

« Comme toujours dans la diplomatie », « nous avons une présence militaire forte derrière nous »: « si la Corée du Nord fait de mauvais choix, nous sommes prêts militairement », a assuré Rex Tillerson.

Le président américain Donald Trump a plusieurs fois menacé de « détruire totalement » la Corée du Nord en cas d’attaque de la part du régime de Kim Jong-Un.

« Ce n’est pas le chemin que nous voulons prendre. Au département d’Etat, notre rôle est de créer un chemin alternatif », a insisté le ministre des Affaires étrangères.

Mais il a aussi reconnu ne pouvoir faire que sa propre part de ce chemin, à travers la campagne de pression internationale contre les Nord-Coréens. In fine, c’est à Pyongyang « de décider de son avenir ».

« Nous voulons qu’ils fassent le bon choix, qui est de mettre fin » au développement de l’arme atomique et d’entamer le dialogue, a-t-il dit.

« Car s’ils continuent, ils risquent de franchir un seuil à partir duquel nous, les diplomates, ne pourrons plus rien faire », a prévenu le secrétaire d’Etat. Selon lui, les Etats-Unis ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour « ne pas franchir ce seuil ».

« Si nous franchissons ce seuil, j’aurais échoué. Et je ne veux pas échouer », a conclu Rex Tillerson, répétant une phrase qu’il dit avoir confiée à plusieurs reprises au ministre de la Défense Jim Mattis. « Mais je suis aussi confiant dans le fait que le secrétaire Mattis réussira si la balle passe dans son camp. »

Romandie.com avec(©AFP / 12 décembre 2017 22h30)                                            

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :