Congo/Pointe-Noire: les Libanais proposent 10 millions de FCFA pour libérer leur violeur

liban

La même scène va-t-elle se répéter des années après ? C’est l’histoire interminable d’un Libanais qui abuse d’une Congolaise et sa communauté corrompt l’autorité policière pour obtenir sa liberté. On l’a vu avec Flore Barros et maintenant avec les deux fillettes de 2 et 5 ans victimes de viol par un Libanais de 47 ans.

Tout ce qui n’est pas juste irrite les personnes normales. C’est le cas de certains policiers de la ville de Pointe-Noire qui voient d’un très mauvais œil que la communauté Libanaise de cette ville tente d’épargner leur ressortissant violeur de la force de la loi par la corruption.

Consciente d’être en face d’une famille pauvre incapable de leur mener la guerre, les Libanais de Pointe-Noire, habitués à manquer de respect et considération aux autorités sécuritaires Congolaises dont ils connaissent la faiblesse face à l’argent, tentent depuis un moment de négocier le prix de la libération de leur compatriote Hussein Baydon de 47 ans, détenu pour pédophilie et viol sur mineures de 2 et 5 ans.

Sacer-infos.com par Stany Franck

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :