Congo: images de la journée du procès de Jean-Marie Michel Mokoko

 

En direct du palais de justice : simulacre de procès contre le Général MOKOKO. Le Général MOKOKO refuse de faire une déclaration à la cour. On l’accuse d’être à l’origine de l’attaque des Ninja en avril 2016.

Le Général MOKOKO nie sur toute la ligne ce qui lui ai reproché. Il se moque même des juges qui, dans la manière de faire, sent la manipulation qui pèse sur eux. « On sent qu’ils sont pressés, tu sens le stress et la pression sur leur visage ».

En bref, ils sont pas à l’aise comme aux précédents procès.

Ils étaient très orgueilleux et à l’aise au procès du défunt colonel Ntsourou, mais là, tu sens qu’il y a un sentiment d’abondant qui est étouffé. La cour est suspendue pour l’heure. Les juges ont déclaré que le décret était illégal et ne peut être pris en compte, ils sont en conclave pour attendre les instructions.

 

Photo de BrazzaNews.
Maître Ondziel, Jean-Marie Michel Mokoko et maître Ibouanga
Photo de BrazzaNews.Photo de BrazzaNews.
Jean-Marie Michel Mokoko à côté de maître Ondziel
Photo de BrazzaNews.Photo de BrazzaNews.
Des militants et sympathisants aux alentours du Palais de Justice

 

Le jeune Bassinga Bosley Galvie vient a été arrêté, ce matin, au parquet pour avoir pris quelques images aux alentours.

Photo de BrazzaNews.
Bassinga Bosley Galvie
Malgré l’arsenal militaires, policiers et gendarmes au parquet, le mouvement Ras-le-bol toujours présent pour se prononcer contre le procès de la honte du président Jean-Marie Michel Mokoko.
Photo de BrazzaNews.
Membres du mouvement Ras-le-bol
Avec Brazzanews.fr

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :