Congo-Diaspora: Lettre de Marc Mapingou

 

Lettre de Marc MAPINGOU, porte parole du Président légitime du Congo🇨🇬, Jean Marie Michel MOKOKO à Maitre Sylvain SENDA .

« Maître ton soutien m’est précieux et n’ai jamais douté un seul instant de ta bienveillance. Merci aussi pour cet élan de solidarité manifesté depuis toujours pour notre combat autour de jean Marie Michel MOKOKO. Tu dois certainement être surpris par cette campagne nauséabonde de diffamation menée contre moi.

MOKOKO a donné la leçon: Répondre les imbéciles par le silence. Ce qui m’ inquiète par contre, c’est le nombre de nécessiteux qui se trompent de cible et pensent faire diversion, oubliant les vraies causes de leurs problèmes en s’acharnant sur moi.

Une bonne nouvelle par contre: je dérange et mes détracteurs me font de la publicité gratuite. Continuer à se battre pour le Congo est un devoir, c’est le sens du message de MOKOKO.  » Tout ce qui ne me tue pas, me rend plus fort » Nietzsche.

Nous avons engagé un combat contre la forfaiture, contre les montages de petits politiciens, contre les mesquineries des jaloux et de morveux qui ont le droit de se mouche, car en bons démocrates, nous devons tolérer.

Entre nous, lorsqu’on a vu ce que le gouvernement congolais a étalé à la face du monde comme bassesses pour condamner un innocent comme MOKOKO, à quoi t’ attends-tu des gens qui ont inoculé le venin dans l’esprit des plus faibles qui se laissent avoir par des conneries.

Vois tu nous avons lancé un appel à cotisation pour les avocats des prisonniers , et pour internationaliser le problème des prisonniers politiques. Le pouvoir est en colère.

Brazzanews est menacé et SASSOU a choisi un avocat de Paris pour attaquer le site en diffamation.

OKEMBA accélère son projet pour fragiliser l’opposition congolaise dans cette diaspora où chacun a son agenda et ses intérêts. Marginaliser MOKOKO, détruire ses soutiens, telle est la mission de cette piétaille qui nous dirige.

Je tiens debout et ne plie pas pour reprendre l’expression de Jean-Marie Michel MOKOKO.

Beaucoup d’entre vous me soutiennent et MERCI infiniment. Si Christel SASSOU fait l’objet des fantasmes de gens de sa génération, permets moi de te dire ici que je ne le connais pas et n’ ai jamais discuté avec ce monsieur qui a déferlé la chronique avec des affaires qui n’honorent pas notre pays.

Et puis quel serait l’intérêt de ces gens à financer des actions qui écornent l’image de leur pouvoir. C’est triste, mais plus que jamais mettons nous au travail, le Congo compte sur nous. La lutte continue. »

Fraternellement Marc MAPINGOU

(Publié et Titré par Sylvain SENDA. membre du Bras Judiciaire et juridique de la Diaspora.)

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :