Un homme accusé d’avoir cherché à vendre des informations sur Assange interrogé en Espagne

 

Un homme accusé d’avoir essayé de vendre des informations sur le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qu’il aurait obtenues via un système de surveillance dans l’ambassade d’Equateur à Londres, a été interrogé par la justice à Madrid, a annoncé vendredi une source judiciaire.

Le suspect, un journaliste, a été arrêté puis interrogé dans la capitale espagnole par un juge madrilène, puis relâché en attendant d’autres investigations, à la suite d’une plainte déposée auprès de la police par la rédactrice en chef de WikiLeaks Kristinn Hrafnsson, a expliqué cette source, qui a refusé d’être identifiée. Plusieurs autres Espagnols affirment disposer de vidéos et de documents personnels sur Julian Assange pendant son long séjour dans la représentation diplomatique équatorienne.

En 2012, l’Australien de 47 ans, qui faisait l’objet de poursuites en Suède pour viol – une affaire depuis classée – s’était réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres pour éviter d’être extradé vers la Suède et vers les Etats-Unis, en raison de la publication de documents secrets américains par son site internet.

Après sept ans passés dans la représentation diplomatique équatorienne, Julian Assange en a été délogé par la police britannique le 11 avril, avec l’autorisation de Quito.

Il a été condamné mercredi par un tribunal londonien à 50 semaines de prison pour violation des conditions posées à sa liberté provisoire.

Par Le Figaro.fr avec AFP

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :