Une victime présumée du nonce en France vient plaider sa cause au Vatican

 

Un des plaignants qui accusent l’ambassadeur du Vatican en France, Mgr Luigi Ventura, d’agressions sexuelles est venu ce samedi au Vatican pour plaider sa cause et tenter de faire lever l’immunité diplomatique du prélat, qui nie les faits.

«Je demande au Vatican et aussi au gouvernement français de prendre leurs responsabilités», a déclaré Mathieu de la Souchère, 27 ans, venu à Rome avec son avocate pour rencontrer des responsables de l’Eglise catholique. «Dès la semaine prochaine, nous rencontrerons des personnes proches du pape qui, j’espère, porteront notre cause», a ajouté le jeune homme. Il demande que le pape François lève l’immunité diplomatique de Mgr Ventura, 74 ans, qu’il accuse de l’avoir agressé sexuellement.

L’affaire avait éclaté en février avec la révélation de l’ouverture d’une enquête par le parquet de Paris. La mairie de Paris avait signalé au parquet que M. de la Souchère s’était plaint d’attouchements répétés du nonce apostolique – des «mains aux fesses» – lors de la cérémonie des vœux aux autorités diplomatiques en janvier. Deux autres plaignants s’étaient ensuite manifestés et avaient relaté des faits similaires datant de 2018. Ces trois hommes ont été entendus par les enquêteurs et une quatrième plainte a été déposée par un autre homme. Selon M. de la Souchère, six plaintes ont été déposées en France pour des faits similaires contre Mgr Ventura dont l’une émane «d’un diplomate du Quai d’Orsay et une autre d’un séminariste de 18 ans».

Lors de confrontations avec des plaignants organisées en mai dans le cadre de l’enquête, l’archevêque italien, qui est nonce apostolique en France depuis 2009, a nié les faits qui lui sont reprochés.

Le plaignant a aussi dénoncé la thèse avancée par Mgr Ventura selon laquelle «il serait victime d’un complot LGBT (lesbiens, gay, bis et trans) de la part de la mairie de Paris». «Je suis venu à Rome pour essayer de déconstruire cette version dont je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi prégnante», a expliqué M. de la Souchère.

Il a aussi évoqué le «risque» que la procédure soit délocalisée au Vatican. «Ce qui serait catastrophique pour les victimes car tous les actes de procédures fait en France seraient nuls et non avenus et les victimes ne seraient pas invitées à témoigner», a-t-il conclu.

Par Le Figaro.fr avec AFP

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Une victime présumée du nonce en France vient plaider sa cause au Vatican”

  1. Bouesso Says:

    La tasse amer qui fait déborder le vase…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :