Le dernier cri du roitelet

  

Rongé par des mandats interminables

Il dort comme un cochon lamentable

Aux ronflements dérangeant le peuple

Qui lui demande de partir avec ses demoiselles

 

Fatigué de ses discours aux vaines promesses

Il a planqué dans les fonds vautours les richesses

D’un pays portant la corde au cou avec un couperet

Suspendu au-dessus de la tête inconsciente du roitelet

 

Fervent et brillant militant d’absence de conscience

Âme orgueilleuse et paresseuse sans brin de sagesse

Il applaudit sans sanctionner les fossoyeurs de l’économie

Devant un parterre de diplomates abusés et aguerris

 

Bernard NKOUNKOU

 

Étiquettes : , , , , , ,

2 Réponses to “Le dernier cri du roitelet”

  1. Gyslaine LE GAL Says:

    Très bien écrit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :