Ces pays qui commencent à «déconfiner»

Après la Chine, berceau de l’épidémie du nouveau coronavirus, plusieurs pays commencent à envisager un déconfinement progressif :

Chine : la province du Hubei, hormis son chef-lieu Wuhan, a démarré son déconfinement le 25 mars. Le bouclage de Wuhan, où le nouveau coronavirus a surgi en décembre, a été levé le 8 avril, mais la mairie a replacé en confinement 70 quartiers résidentiels sur 7.000, après la découverte de porteurs «asymptomatiques». Dans toute la province, les habitants doivent produire sur leur téléphone portable un code QR vert prouvant qu’ils sont en bonne santé.

République tchèque : le gouvernement tchèque a présenté mardi un plan visant à lever progressivement les mesures de confinement imposées au pays depuis la mi-mars, en cinq étapes du 20 avril au 8 juin. Les marchés en plein air et les artisans ou petits commerçants pourraient rouvrir à partir du 20 avril, ainsi que les écoles et universités, petit à petit. L’ensemble de l’économie reprendrait son rythme normal, de semaine en semaine jusqu’au 8 juin. Depuis mardi, les Tchèques sont libres d’aller à l’étranger pour des voyages d’affaires ou pour voir leurs proches à condition de subir une quarantaine à leur retour.

– Autriche : l’Autriche a rouvert mardi ses petits commerces non alimentaires, avec des aménagements pour respecter les distances de précaution. Ecoles, cafés et restaurants resteront fermés jusqu’à la mi-mai au moins. Les déplacements restent limités à l’essentiel jusqu’à fin avril. Manifestations culturelles et rassemblements publics sont bannis au moins jusqu’en juillet.

– Danemark : le Danemark rouvre mercredi crèches, écoles maternelles et primaires, puis les établissements du secondaire le 10 mai. Les bars, restaurants, centres commerciaux, coiffeurs et salons de massages resteront clos. Aucun rassemblement de plus de 10 personnes. Les frontières demeurent fermées, les voyages à l’étranger déconseillés.

– Espagne : en Espagne, confinée depuis le 14 mars et au moins jusqu’au 25 avril, une partie des travailleurs ont néanmoins repris le chemin des usines et des chantiers. Plusieurs millions de masques leur ont été distribués. Depuis le 30 mars, toutes les activités économiques non essentielles étaient à l’arrêt. La phase de déconfinement «commencera au plus tôt dans deux semaines et sera très progressive», a souligné dimanche le Premier ministre Pedro Sanchez.

– France : en France, le 11 mai marquera le début d’un déconfinement partiel avec la réouverture progressive des écoles, collèges et lycées. Universités, bars, restaurants ou cinémas resteront fermés, tout comme les frontières avec les pays non européens. Les personnes âgées et fragiles ont été priées de rester confinées. Les festivals ne seront pas autorisés avant au moins mi-juillet.

– Norvège : la Norvège prévoit d’alléger progressivement ses mesures à compter du 20 avril, rouvrant les crèches et levant l’interdiction des séjours en résidence secondaire. A partir du 27 avril, réouverture partielle des collèges, lycées et universités, ainsi que des salons de coiffure, de massage et de dermatologie. Les événements culturels et sportifs restent interdits et les frontières fermées.

– Portugal : au Portugal, en état d’urgence depuis le 19 mars, les autorités espèrent un retour progressif à la normalité en mai. Crèches et écoles ne rouvriront pas d’ici la fin de l’année scolaire.

– Grèce : la Grèce table sur un retour «à la normalité» en mai, à condition que le confinement soit strictement respecté d’ici là. Mais «toute discussion sur la levée graduelle des mesures est prématurée», a prévenu le gouvernement le 6 avril.

– Italie : en Italie, confinée sur tout le territoire depuis le 10 mars, quelques commerces, comme les librairies ou les laveries, ont rouvert mardi dans certaines régions.

– Allemagne : l’Allemagne doit annoncer mercredi un allègement des mesures coercitives, qui varient d’une région à l’autre. Les stades et les salles de concert devraient toutefois rester vides pendant encore plusieurs mois.

– Suisse : les autorités suisses doivent annoncer jeudi les «premiers assouplissements» prévus d’ici fin avril. Mais les précautions d’hygiène et la distanciation sociale resteront en place «pendant longtemps», ont-elles souligné.

Avec Le Figaro

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :