RDC/Buzz sur la toile : l’évêque Pascal Mukuna désacralisé

Initiateur de la plate-forme « Eveil patriotique », un mouvement citoyen destiné à poursuivre en justice tous ceux qui ont brillé par la mauvaise gestion des finances publiques, l’évêque Pascal Mukuna fait aujourd’hui l’objet d’une vidéo compromettante diffusée dans les réseaux sociaux de nature à hypothéquer son combat sociopolitique.

 

La vidéo compromettante sur le chef spirituel de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa a fait le buzz sur la toile le week-end dernier laissant libre cours aux commentaires en sens divers des internautes. Dans cette vidéo furtive qui continue de faire parler d’elle sur les réseaux sociaux, le présumé pasteur dont les traits de visage renvoient à ceux de l’évêque Pascal Mukuna se livre avec une dame, vraisemblablement à bord d’un véhicule, à des scènes érotiques.

Tout le problème, c’est au niveau de l‘authenticité de cette vidéo que certains spécialistes d’image remettent en cause en évoquant un montage avec une intention délibérée de nuire à la personnalité de l’évêque. Ce scandale est venu rajouter une couche à la polémique née de la plainte que Pascal Mukuna se propose d’initier contre l’ex-président Joseph Kabila qu’il tient pour responsable de la décadence du pays au plan économique et social. Pour cet homme de Dieu,  Joseph Kabila et ses hommes devront répondre de leur gestion scrabreuse du pays qu’ils ont laissé presque en lambeaux, sans infrastructures dignes, ni des ressources financières à la hauteur du grand Congo.

Un peu partout dans les chaînes de télévision, l’évêque Mukuna n’a cessé de marteler sur la mégestion de l’ancien régime jusqu’à conditionner ses adeptes de l’ACK, politisés à souhait. La croisade lancée par le pasteur contre le sénateur Joseph Kabila, par ailleurs autorité morale du Front commun pour le Congo (FCC), a entrainé une levée de boucliers de la part de ses partisans qui ont réagi à leur manière. Et les arguments n’ont pas manqué pour contredire les allégations de l’évêque qui, jusqu’à un passé récent, précisément avant l’alternance, fricotait avec le pouvoir kabiliste.

Pour les fidèles et partisans de l’évêque Pascal Mukuna, cette fameuse sextape ne peut provenir que du FCC. Lui-même en est convaincu. « Je savais que ce coup allait arriver. Mais cela ne fait que renforcer notre combat », avait-il indiqué, en guise de réaction. Pour Pascal Mukuna, cela fait partie du mode opératoire de la « Kabilie » qui, lorsqu’elle veut se débarrasser d’un témoin gênant, s’adonne à ces genres de pratiques peu recommandables. Il évoque notamment les coups montés contre Eugène Diomi Ndongala accusé de viol sur mineure, contre Kuthino Fernando accusé faussement de détention d’armes » et contre Moïse Katumbi embrigadé dans une affaire des mercenaires montée de toute pièce. « Vous finirez par comprendre la vérité sur cette affaire de sextape », a renchéri l’évêque qui garde néanmoins son moral quoique des murmures quant à sa probable éviction de la direction de l’Eveil patriotique se font de plus en plus entendre.

Avec Adiac-Congo par Alain Diasso

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “RDC/Buzz sur la toile : l’évêque Pascal Mukuna désacralisé”

  1. Bouesso Says:

    Triste et dommage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :