QUÉBEC — Le premier ministre François Legault dit avoir obtenu le feu vert de la santé publique pour aller de l’avant avec l’ouverture des commerces le 25 mai et des garderies le 1er juin à Montréal.

Malgré le congé de la Journée nationale des patriotes, le premier ministre a participé à la conférence de presse quotidienne en compagnie de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda.

Selon le plus récent bilan, la tendance à la baisse s’est poursuivie dans la plupart des données concernant l’évolution de l’épidémie de COVID-19 au Québec. Lundi, on a annoncé le décès de 34 personnes, en plus de cinq nouvelles hospitalisations.

Tous ces indicateurs ont permis au gouvernement de confirmer la décision d’aller de l’avant avec les prochaines étapes de la stratégie de déconfinement.

Comme prévu, les commerces de détail ayant pignon sur rue pourront accueillir des clients dès lundi prochain en respectant les consignes de distanciation physique. Les autorités recommandent fortement aux clients de porter un couvre-visage dans les espaces fermés.

En ce qui concerne les services de garde, le premier ministre a indiqué que tous les établissements pourront rouvrir dès le 1er juin, mais avec la consigne de limiter le nombre d’enfants. Il se peut donc que des parents n’aient pas accès au service ou seulement à temps partiel.

François Legault n’a pas pu dissimuler son enthousiasme en annonçant «la meilleure nouvelle, la vraiment bonne nouvelle du jour», soit que 608 employés de la santé sont retournés au travail au cours du weekend. Ces personnes avaient dû s’isoler après avoir été infectées ou exposées à une personne porteuse du nouveau coronavirus.

Dans la foulée de la reprise des activités, la ministre de la Santé a annoncé la relance progressive des interventions chirurgicales dites électives. Les chirurgies qui étaient jugées non urgentes vont maintenant pouvoir être effectuées.

Selon Danielle McCann, environ 68 000 interventions chirurgicales ont été reportées dans le réseau de la santé au Québec

Avec La Presse canadienne