Centenaires à travers le monde, ils ont survécu au coronavirus

Français, Espagnols, Italiens ou Russes : ils ont déjà traversé un siècle et en 2020, ils ont vaincu le Covid-19.

Plusieurs dizaines de centenaires dans le monde entier ont guéri du coronavirus créant surprise et admiration du personnel soignant.

«Je vais très bien maintenant. Je suis fatiguée parce que je ne suis pas jeune», s’est réjouie Geneviève Mazet au Midi Libre . Âgée de 104 ans, cette habitante de Montpellier a pu retrouver sa chambre dans son Ehpad après trois semaines passées à la clinique Saint-Jean puis à celle du Mas de Rochet à Castelnau-le-Lez. Le coronavirus n’était pas la première épreuve pour elle. Née pendant la première guerre mondiale, elle a traversé 39-45 en tant qu’infirmière psychiatrique.

Épreuve supplémentaire

Geneviève n’est pas la seule centenaire à avoir terrassé le virus. En Espagne, la doyenne Maria Branyas, âgée de 113 ans, s’est elle-aussi rétablie, après avoir connu la grippe espagnole en 1919. Elle a pu retrouver sa résidence à Olot, à une centaine de kilomètres au nord de Barcelone, créant beaucoup d’admiration de la part du personnel et de tout le pays.

Chaque guérison, une victoire

Pour les soignants, une personne guérie est toujours un succès. Le rétablissement d’un centenaire est presque un miracle, tant les victimes du virus sont pour la plupart des personnes âgées. Hélène François, 103 ans, est elle-aussi une rescapée du coronavirus. «La voir aussi dynamique et de s’en sortir surtout…, s’émeut, sur France Info, Carine Mensah, infirmière à l’hôpital de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Quand on a des victoires comme ça, ça nous permet de continuer».

Une haie d’honneur. C’est ce qui attendait Julia Dewilde, jeune centenaire en sortant de l’hôpital de Bois de l’Abbaye à Seraing en Belgique. Une immense réussite pour le service hospitalier belge. «C’est la première centenaire qui sort de notre service en zone Covid actuellement, s’enthousiasmait Anne Coenen, chef du service gériatrie. C’est un beau message pour le reste du public, d’observer que malgré son grand âge, ce n’est pas peine perdue.»

De 100 à 113 ans, qu’ils vivent en France, en Russie ou en Angleterre, les centenaires guéris émerveillent les soignants. Ana del Valle, Espagnole de 107 ans, Noémie Baraldi, ancienne résistance de 100 ans soignée à Besançon, Hélène François à Courbevoie, Connie Titchen, Britannique de 106 ans, Pelagueïa Mikhaïlovna Poïarkova, centenaire moscovite ou encore Saltanat Akbari, Iranienne sortie le 24 mai de l’hôpital Khansari… Ils ont tous survécu au coronavirus.

Avec Le Figaro

Étiquettes : , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :