Pour la première fois en une semaine, le nombre de nouveaux cas journaliers recensés par la province dépasse la barre des 200. L’Ontario compte désormais 33 301 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le nombre de nouveaux décès est également en hausse. Ce sont 29 morts de plus que la veille qui ont été rapportés dans le bilan quotidien de la Santé publique samedi matin, soit la plus forte augmentation de ces quatorze derniers jours.

Les autorités font états de 2595 décès depuis le début de la crise. Des données plus récentes compilées par CBC/Radio-Canada en dénombre 2614 jusqu’à présent.

Le nombre d’hospitalisations est par ailleurs en hausse pour la première fois depuis le 2 juin. On en compte présentement 333 à travers la province, ce qui reste cependant très bas comparativement au millier d’hospitalisation que l’Ontario a connu lors du pic de l’épidémie.

Le système de santé rapporte également 80 personnes atteintes de la COVID-19 admises en soins intensifs, donc 63 sous respirateur.

Quatre nouvelles éclosions ont été déclarées par la Santé publique pour un total de 350 depuis le début de l’épidémie. Selon le ministère des Soins de longue durée, 67 sont en cours. Aucun nouveau décès parmi les résident n’a toutefois été rapporté, une première depuis des semaines.

Le nombre de cas actifs dans la province poursuit son déclin : pour la treizième journée consécutive, le nombre de nouveaux guéris dépasse le nombre de nouvelles personnes infectées.

Le dépistage se poursuit aussi à un bon rythme. Plus de 27 000 tests ont été réalisés au cours des dernières 24 h.

Vendredi, sept nouvelles régions ont pu passé à la deuxième phase du déconfinement, incluant Hamilton et la région du Niagara, connue pour ses attraits touristiques.

Le gouvernement Ford a également dévoilé vendredi trois scénarios possibles pour la rentrée des classes en septembre.

Avec CBC/Radio-Canada