Canada-Québec: Les Français célèbrent à Trois-Rivières

74 personnes ont pris part à la fête.
© /Radio-Canada 74 personnes ont pris part à la fête.
Les Français de Trois-Rivières ont droit cette année à une fête nationale dans la région. Les festivités, organisées par l’organisme Sur les routes du français et financées par le consulat général de France à Québec, ont eu lieu en bordure de la rivière Saint-Maurice au Resto-bar Le Chack afin de célébrer la prise de la Bastille.

Installée au Québec depuis une vingtaine d’années, Patricia Trinquet, l’instigatrice de l’événement, se désolait de voir sa fête nationale célébrée uniquement à Québec et Montréal.Publicité

Avec la crise sanitaire, permettre à sa communauté de se rassembler est devenu crucial. «Les derniers mois de confinement ont été difficiles. Ça va permettre aux gens de s’évader», explique-t-elle.

Barbecue extérieur, jeux sur les expressions idiomatiques d’ici et d’ailleurs et tours de magie étaient au menu.

Des épinglettes avec des expressions québécoises ont été remises aux participants.

© /Radio-Canada Des épinglettes avec des expressions québécoises ont été remises aux participants.
«Le premier objectif de la soirée, c’est le partage et l’intégration, dit-elle. Parce que quand on arrive dans un endroit seul et qu’on est adulte, c’est extrêmement difficile de s’intégrer et on n’ose pas. L’idée est de le faire tous les ans, d’ajouter des activités et de faire connaître les activités culturelles de Trois-Rivières au niveau de la poésie, de l’expression et de la musique.»

De plus en plus de Français à Trois-Rivières

Patricia Trinquet s’attend à recevoir 74 invités lors de cette fête nationale, autant chez les Français, les Québécois et les autres immigrants issus de la francophonie.

La communauté française au Québec croît rapidement depuis 10 ans. Selon les données du Consulat général de France à Québec, 850 Français sont inscrits sur le registre consulaire de Trois-Rivières, une augmentation d’environ 5 % depuis l’an dernier.

Frédéric Sanchez, consul de France à Québec, décrit Trois-Rivières comme la troisième destination des immigrants français après la région métropolitaine de Montréal et la ville de Québec.

Il explique ce mouvement démographique par la proximité de la langue et la conjoncture économique favorable du Québec.

Avec la fête nationale française, Patricia Trinquet souhaite intégrer ces nouveaux arrivants francophones et leur faire découvrir la culture québécoise.

Selon elle, de plus en plus de ses compatriotes choisissent Trois-Rivières comme ville d’accueil.

Avec CBC/Radio-Canada d‘après les informations de Jacob Côté

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :