Enquête en France pour «crimes contre l’humanité» contre un ex-haut responsable rwandais

 

Une enquête préliminaire a été ouverte vendredi 24 juillet pour «crimes contre l’humanité» contre Aloys Ntiwiragabo, chef des renseignements militaires pendant le génocide rwandais de 1994 qui vivrait en France, a indiqué samedi 25 juillet à l’AFP le Parquet national antiterroriste..

Des procureurs du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ont accusé par le passé cet homme d’avoir été l’un des architectes du génocide de 1994 au Rwanda qui fit, selon l’ONU, au moins 800.000 morts essentiellement dans la minorité tutsi. Toutefois, ni le TPIR, ni la justice française ou rwandaise ne le recherchaient aujourd’hui, a précisé une source judiciaire.

Par Le Figaro avec AFP

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :