À la sortie du salon

 

À la sortie du salon de coiffure

Tu avais une si belle chevelure

Comme une fée émergée de l’eau

Maquillée jusqu’à la moelle des os

 

Quand mon regard heurta ton visage

Je m’arrêtais au bord du rivage

Pour contempler ta silhouette

Qui traversait cette belle route

 

Me précipitant pour rattraper tes pas

Je faillis me renverser en contrebas

Lorsqu’un klaxon attira mon attention

Dans la vive folie de mon admiration

 

À grande jambée j’accélérais ma vitesse

Tout en me délectant de ton élégance

J’étais finalement ivre de ton parfum

Qui inondait mes narines à leur faim

 

Bernard NKOUNKOU

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :