Vaccin: les forces armées ont reçu l’ordre de se préparer la semaine dernière

OTTAWA — Les Forces armées canadiennes ont officiellement reçu la semaine dernière l’ordre de commencer à planifier la distribution de vaccins contre la COVID-19, bien que le chef d’état-major de la défense affirme que les préparatifs sont en cours depuis bien plus longtemps.

L’ordre est contenu dans une directive émise la semaine dernière par le chef d’état-major de la défense, le général Jonathan Vance. Le document détaille pour la première fois comment l’armée compte contribuer à la distribution des vaccins.

Il note la possibilité de devoir récupérer des doses aux États-Unis et en Europe dans de brefs délais, et soulève des préoccupations dans l’éventualité où l’armée serait appelée à répondre à des inondations ou à d’autres situations d’urgence en parallèle.

Cette directive fait surface au moment où les libéraux s’attendent à une journée difficile aux Communes, jeudi, alors que les conservateurs comptent exiger un plan détaillé de distribution des vaccins au pays.

Bien que ce plan soit piloté par l’Agence de la santé publique du Canada, les Forces armées canadiennes devraient jouer un rôle important dans sa mise en œuvre, comme l’indique la directive du 27 novembre établissant ce que l’on désigne comme l’opération Vector.

La directive a été obtenue par La Presse Canadienne et authentifiée par plusieurs sources, dont le général Vance lui-même.

Bien qu’il n’ait publié sa directive sur l’opération Vector que la semaine dernière, ce dernier souligne qu’Ottawa travaille depuis des mois à la planification du déploiement des vaccins. Ces plans sont maintenant «bien avancés», a-t-il indiqué en entrevue, et l’armée sera prête pour la première cargaison de doses.

En plus d’assurer leur transport «à court préavis» depuis l’Espagne, l’Allemagne, les États-Unis ou ailleurs dans le monde «vers des points de distribution désignés au Canada», les militaires devraient être appelés à participer à la distribution des doses dans les collectivités éloignées, nordiques et côtières du pays.

Santé Canada en est aux dernières étapes de l’examen des vaccins candidats des sociétés pharmaceutiques Pfizer et Moderna. Une décision sur leur autorisation est attendue d’ici la fin du mois. Les autorités fédérales s’attendent à ce que les vaccins commencent à être administrés au début de l’année prochaine.

Avec Lee Berthiaume, La Presse Canadienne

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :