Congo/Affaires : « Diaspora invest », une initiative pour inciter les Congolais à revenir au pays

Lors de la première édition de Diaspora invest, qui s’est tenue en ligne le 22 décembre, les futurs investisseurs ont exposé aux autorités leurs doléances liées aux formalités administratives et au climat des affaires.        

Les autorités participant à l’évènement/Adiac

Organisé par la chaine numérique Ziana TV et la marque « Ko Sala », en partenariat avec l’Agence congolaise pour la création des entreprises(ACPCE), « Diaspora invest » se veut un pont entre la République du Congo et ses ressortissants installés à l’étranger souhaitant investir dans le pays. En témoigne le thème de la première édition de l’évènement « Entreprendre et réussir au Congo ».

Le patron de la marque « Ko Sala », Dexter Trésor Omono, est l’un des initiateurs de l’évènement. Pour cette jeune startup, « Diaspora invest » est une demande forte des Congolais de la diaspora, des porteurs de projets qui sont de plus en plus nombreux à vouloir investir au pays d’une manière directe ou indirecte. La chaîne Ziana TV s’est organisée pour donner le cadre d’échange, un cadre de partage à la diaspora congolaise et les structures d’accompagnement qui sont au Congo mais aussi des administrations publiques.

Cette plateforme vise, selon Dexter Trésor Omono, à donner la possibilité à la diaspora de s’informer, de s’orienter et d’être accompagnée pour créer les entreprises, à travers les projets ou les entreprises qui existent déjà en République du Congo. « La première édition est organisée sur fonds propres, donc c’est une initiative privée de Ko Sala, avec l’appui technique de Ziana TV. En tant qu’acteurs privés, nous prenons aussi les initiatives pour améliorer le climat des affaires, en termes de communication et d’information », a-t- il souligné.

Les initiateurs espèrent ainsi encourager les Congolais de la diaspora à formaliser leurs idées, à se mettre en réseaux et à concrétiser leurs projets de développement ou de création d’entreprises. Dexter Trésor Omono explique que la plateforme va mettre à leur disposition des outils nécessaires, les accompagner dans la recherche de financements pour ceux qui en ont besoin. « Nous avons plusieurs projets que nous accompagnons au sein de la pépinière « Ko Sala », mais qui cherchent des financements au départ vu que les banques n’accordent pas de financements au démarrage de projets », a-t- il ajouté.

À travers l’ACPCE, un guichet unique de formalités administratives, le gouvernement offre des facilités en matière des procédures administratives et des exonérations pour des porteurs de projets. « Les formalités de création d’entreprise ne durent que 48 heures. Les frais de formalités administratives varient selon la nature de l’entreprise, soit 500 mille pour les sociétés anonymes, 300 mille pour les Sarl et 100 mille les entreprises uniques », a indiqué le directeur général de l’ACPCE, Médard Yetela.

Il faut souligner que l’État congolais vient de mettre en place le Fonds d’impulsion, de garantie d’accompagnement. « C’est une preuve de l’engagement du gouvernement », a assuré Yvonne Adélaïde Mougany, la ministre des PME, de l’Artisanat et du Secteur informel.     

Avec Adiac-Congo par Fiacre Kombo

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Congo/Affaires : « Diaspora invest », une initiative pour inciter les Congolais à revenir au pays”

  1. Bouesso Says:

    Si et seulement si ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :