Canada/COVID-19 : une famille de Windsor décimée par la maladie

  Julie Reeves Robinson (à droite) a vu ses parents Lynda et Richard mourir en raison de la COVID-19 à 2 jours d'intervalle.

© Avec l’autorisation de Julie Reeves-Robinson Julie Reeves Robinson (à droite) a vu ses parents Lynda et Richard mourir en raison de la COVID-19 à 2 jours d’intervalle.

Shelley, Melanie et Julie Reeves-Robinson ont pu voir leur père Richard Reeves sur Zoom une dernière fois. Il allait mourir quelques heures plus tard de complications liées à la COVID-19. Leur mère Lynda était décédée en raison du virus deux jours plus tôt.

Les trois sœurs, qui habitent dans la région de Windsor, disent passer Noël dans l’incrédulité.

Elles racontent le dernier appel qu’elles ont pu faire avec leur père alors qu’il luttait pour sa vie à l’hôpital.

«Nous avons fait un appel Zoom avec mon père pour lui dire combien nous l’aimons… et puis nous lui avons dit qu’il pouvait y aller, que ma mère était de l’autre côté», explique Julie. M. Reeves, 75 ans, est décédé peu de temps après.

Une situation semblable avait eu lieu 48 heures plus tôt. Les trois ont pu s’entretenir avec leur mère, elle aussi hospitalisée.

«Elle m’a appelé pour me dire à quel point elle avait peur de mourir», affirme Julie.

«Elle m’a appelé et m’a dit qu’elle m’aimait et que je devrais prendre soin de tout le monde parce qu’elle sait que c’est ce que j’ai toujours fait», explique Julie.

Peu de temps après la fin de l’appel, Lynda Robinson, 73 ans, est morte.

Une infection après une chirurgie

M. Reeves a été opéré pour un cancer du poumon au campus Ouellette de l’hôpital régional de Windsor. Il avait reçu le diagnostic en novembre.

Selon Mme Reeves-Robinson, l’opération s’est bien déroulée, mais l’hôpital étant surchargé, il manquait de lits pour lui permettre de poursuivre sa convalescence.

M. Reeves aurait été déplacé trois fois pendant son séjour, selon sa fille, avant d’être finalement renvoyé à la maison le 9 décembre. Il ne se sentait toujours pas bien à son retour.

Moins d’une semaine plus tard, il est retourné à l’hôpital. Il a été renvoyé chez lui une seconde fois le 14 décembre. Le lendemain, il retournait à l’hôpital.

C’est à ce moment qu’il a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

La famille affirme que leur père aurait infecté leur mère en revenant de l’hôpital après son opération chirurgicale.

«Mon père avait tellement peur d’attraper la COVID-19, il ne sortait tout simplement plus. C’est tout simplement incroyable qu’il a attrapé la maladie en se rendant à une opération chirurgicale qui aurait dû être sécuritaire pour lui», déplore Julie Reeves-Robinson.

«Mais il est revenu et a infecté sa femme qui en est elle aussi morte», ajoute-t-elle.

Avec CBC/Radio-Canada

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :