Littérature : le festival Mukanda rend hommage à l’écrivain Sony Labou Tansi

Il s’est tenu dans la communauté urbaine de Boko, dans le département du Pool, la deuxième édition du festival Mukanda. Le thème retenu était «Lire et écrire pour promouvoir le vivre ensemble et l’amitié entre les hommes».

Les organisateurs et participants lors de la clôture de la 2e édition du festival Mukanda/Adiac

Mukanda est un festival qui permet de mettre en vedette un artiste par édition. Pour cette édition, le choix était porté sur l’énigmatique et humaniste Sony Labou Tansi.  Un concours littéraire, des conférences et un vernissage sur la vie et les œuvres de Sony Labou Tansi ont jalonné cette activité qui s’est étendue en deux jours.

Le premier jour de l’évènement a été consacré principalement au concours littéraire, qui s’est tenu dans la matinée au lycée de l’enseignement général de Boko. Les élèves du primaire, du collège et du lycée, venus de Mpika, Voka et Boko y ont participé avec passion. Cette journée a été clôturée par l’exposé et débat présenté par l’écrivaine Winner Dimixson Perfection sur le thème général de cette édition « Lire et écrire pour promouvoir le vivre ensemble et l’amitié entre les hommes ». Par son discours et ses réponses, elle a épaté et convaincu son auditoire très complexe composé des intellectuels, des élèves et des officiels.

Le deuxième jour consacré à la journée internationale de l’écrivain africain a commencé avec les discours protocolaire et d’ouverture du chef de cabinet de l’administratrice maire de la communauté urbaine de Boko, représentant l’administratrice maire de Boko qui a rejoint le festival séance tenante avec le sous-préfet de Boko. Ont suivi l’allocution du directeur général des Arts et des Lettres Marcel Ipari qui a encouragé la pérennisation de ce genre d’activités et le discours de remerciements du directeur départemental des Arts et des lettres du Pool. Juste après, venait l’exposé du poète Gaétan Ngoua sur le thème « Sony l’humaniste » et la critique littéraire Winner Dimixson Perfection a clôturé la série des exposés sur le thème « L’apport de l’écrivain africain face aux défis de l’Afrique, l’exemple de Sony Labou Tansi ». Une fois de plus, les deux écrivains ont été à la hauteur des attentes de l’auditoire venu encore plus nombreux que la veille. Une série des questions avait été posée respectivement aux deux exposants qui ont répondu jusqu’à satisfaction des deux parties. Une chose importante est à signaler ; c’est la participation effective et pertinente des élèves aux débats, à la grande stupéfaction de tous. 

Ensuite, se sont tenues l’émulation et la remise des prix aux lauréats du concours de la veille. Bernalie Maounga Kianguebeni, élève en seconde A au lycée de Boko, a été l’heureuse récipiendaire du premier prix de cette édition ; deux autres élèves de l’école primaire de Mpika ont été également comptés parmi les lauréats.

La remise des prix a servi de transition pour chuter à l’ultime partie du vernissage présenté par Nicolas Bissi, compagnon de l’illustre Sony. L’exposition a connu un engouement de la part des populations qui s’étaient alignées et tour à tour entraient dans la salle polyvalente de la Bibliothèque Butsiele pour voir et échanger avec Nicolas Bissi.  Da ns l’ensemble Mukanda 2e édition a connu un franc succès. Le directeur départemental des Arts et des Lettres du Pool, Shand Bemi, initiateur de ce festival, a donné rendez-vous au public pour l’année prochaine à Kintélé pour la 3e édition de l’événement.  

Avec Adiac-Congo par Aubin Banzouzi

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :