RDC/Sénat : la justice réclame la tête de Thambwe Muamba, le bureau s’oppose

En plus d’une pétition qui vise le bureau du Sénat, le procureur général près la Cour de cassation vient d’adresser un réquisitoire aux membres du bureau de la Chambre haute du Parlement aux fins d’obtenir leur autorisation d’instruction en vue d’enquêter sur les allégations de détournements des fonds à charge du président de cette institution. Mais, en  urgence, le bureau de l’institution s’oppose à cette action de la justice.

Photo: Thambwe Muamba.

Dans ce réquisitoire signé le 1er février et transmis le même jour au bureau du Sénat congolais, le procureur général (PG) près la Cour de cassation dit avoir adressé ce document au bureau de la Chambre haute du Parlement congolais « aux fins de poser des actes d’instruction à charge de M. Alexis Thambwe Muamba, président du Sénat ».

Evoquant les faits qui justifient cette action, le PG fait observer que le 6 janvier 2021 le président du Sénat congolais a tiré pour le compte de la Chambre haute du Parlement trois chèques d’un import respectif de deux millions d’euros, un million de dollars américains et un million de Francs congolais. Et de noter que le trésorier du Sénat, qui avait retiré ces sommes d’argent à la Banque commerciale du Congo, a remis les deux sommes en devises étrangères (deux millions d’euros, un million de dollars américains) au conseiller financier du questeur de cette institution. Ce dernier, à son tour, aurait remis ces sommes au président du Sénat, Alexis Thambwe Muamba, à sa résidence. « D’où l’ouverture du présent dossier », fait savoir ce haut magistrat.

Pour le PG, en effet, les faits tels qu’exposés « sont susceptibles de constituer l’infraction de détournement des deniers publics, prévue et punie par l’article 145 du code pénal livre II tel que modifié à ce jour ».

Et, tirant la conclusion de ces faits, le PG, qui a sollicité cette autorisation de l’instruction à charge du président du Sénat congolais, pour détournement des deniers publics, note qu’étant donné la gravité au regard des montants perçus par Alexis Thambwe Muamba, et la nécessité de décourager ce genre de comportement, il est impérieux que celui-ci puisse donner sa version des faits, et présenter ses moyens de défense.

Une pétition contre le bureau du Sénat

Parallèlement à cette action judiciaire, il est indiqué une action interne au sein du Sénat contre le bureau. Une pétition qui a récolté près de soixante-dix signatures visant la tête de Thambwe Muamba et tous les autres membres du bureau de cette institution, à l’exception du premier vice-président Samy Badibanga, vient également d’être déposée, ce 2 février, au bureau de cette institution. La pétition, initiée par le sénateur du MLC Valentin Gberengbo devra être examinée au cours de la session extraordinaire convoquée par le président Thambwe à partir du 2 février 2021.

Il est indiqué que cette action divise les sénateurs, et le dépôt de la pétition a créé de vives tensions parmi les membres de la Chambre haute du Parlement divisés en pro et contre Thambwe Muamba.

Avec Adiac-Congo par Lucien Dianzenza

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :