Canada: Un homme accusé d’exhibitionnisme et d’actions indécentes à Windsor

Dany Côté a été accusé, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke, d’actions indécentes et d’exhibitionnisme à l’encontre d’enfants.

Dany Côté, un homme de 38 ans, a été accusé, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke, d’actions indécentes et d’exhibitionnisme à l’encontre d’enfants.

© Martin Bilodeau/Radio-Canada Dany Côté, un homme de 38 ans, a été accusé, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke, d’actions indécentes et d’exhibitionnisme à l’encontre d’enfants.

Le suspect de 38 ans a été arrêté à Windsor dans la soirée de mardi à la suite de signalements faits par des citoyens, qui l’ont vu approcher des enfants. Il a été aperçu en train de rôder et avait un comportement suspect, selon la Sûreté du Québec (SQ).

L’homme fait face en tout à cinq chefs d’accusation. On lui reproche également d’avoir commis une action indécente dans un endroit public et d’avoir exhibé ses organes génitaux devant un enfant de moins de 16 ans. Les faits reprochés se seraient déroulés entre le 4 décembre et le 8 février.

Compte tenu de ses antécédents judiciaires pour des crimes à caractère sexuel, Dany Côté n’avait pas le droit de se trouver près d’une école ou d’un parc. Il sera de retour jeudi devant tribunal afin de fixer une date sur son enquête pour remise en liberté. La Couronne s’est également opposée à sa remise en liberté.

Mobilisation de la communauté

L’appréhension de l’homme par la police semble avoir été facilitée par la mobilisation de parents sur les réseaux sociaux, qui ont dénoncé la présence d’un véhicule suspect dans les rues de la ville au cours des derniers jours.

Une citoyenne rencontrée par Radio-Canada Estrie dit que c’est une publication publiée sur Facebook, vendredi dernier, qui lui a mis la puce à l’oreille. Elle avait croisé le suspect deux jours plus tôt, près de chez elle. «C’était une publication d’une maman qui mentionnait que sa petite fille avait été abordée par un homme conduisant une voiture gris foncé. Il avait dit à sa petite fille de le rejoindre dans son auto», dit-elle.

La maman d’une fille de 12 ans, qui aurait été suivie par le suspect, a également décidé de faire une publication sur le média social. Elle reçoit cinq témoignages similaires concernant le rôdeur. «On a fait le lien que c’était la même auto et la même personne», relate-t-elle.

Le lendemain, elle fait un signalement à la police.

La mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, salue la rapidité avec laquelle les citoyens se sont mobilisés pour permettre l’arrestation du suspect.

«Les médias sociaux ont parfois du bon, et c’est le cas cette fois-ci», lance la mairesse. «Les gens étaient inquiets.»

Avec CBC/Radio-Canada 

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :