Des millions d’Américains sont toujours sans eau ni chauffage

Pendant que des millions d’Américains ont enduré une autre journée de temps glacial sans électricité et sans chauffage après le passage d’une tempête hivernale qui s’est notamment abattue sur le Texas, l’un des sénateurs de cet État, Ted Cruz, s’est envolé pour le Mexique.

Des équipes tentent de déneiger les pistes d’atterrissage à l'aéroport international de Dallas-Fort Worth, après de nouvelles chutes de neige.

© Tom Fox/Associated Press Des équipes tentent de déneiger les pistes d’atterrissage à l’aéroport international de Dallas-Fort Worth, après de nouvelles chutes de neige.

Près de 3,4 millions d’abonnés à travers les États-Unis étaient privés d’électricité mercredi midi.

Des équipes tentent de rétablir le courant avant qu’une nouvelle tempête ne vienne s’abattre sur des régions qui ne sont tout simplement pas équipées pour y faire face.

Au Texas, les responsables ont ordonné à sept millions de personnes – soit le quart de la population du deuxième État américain le plus peuplé – de faire bouillir l’eau avant de la boire, après que des infrastructures et des conduites eurent été endommagées par plusieurs journées d’un froid sans précédent.

Une tempête qui approche devrait compliquer la situation dans des secteurs qui n’ont pas l’habitude de telles intempéries, comme le Texas, l’Arkansas et la vallée du Mississippi.

«Il n’y a vraiment aucun répit de la misère que ressentent les habitants de cette région», a dit le météorologue Bob Oravec au sujet du Texas.

Des gens font la queue pour ramasser du bois de chauffage dans un centre ouvert au public, mercredi 17 février 2021, à Dallas.

© LM Otero/Associated Press Des gens font la queue pour ramasser du bois de chauffage dans un centre ouvert au public, mercredi 17 février 2021, à Dallas.

Plus de 100 millions de personnes sont actuellement sous le coup d’avertissements, de veilles ou d’alertes de temps hivernal.

Les intempéries des derniers jours ont fait une trentaine de morts. Certaines victimes ont perdu la vie en tentant de se réchauffer. Dans la région de Houston, une famille a succombé aux émanations provenant de la voiture qui était en marche dans leur garage. Une autre famille a perdu la vie lors d’un incendie qui aurait été causé par un foyer qu’elle utilisait pour se tenir au chaud.

Les pannes causées par le mauvais temps sont particulièrement longues dans l’Oregon, où certains clients sont privés d’électricité depuis près d’une semaine. Un responsable local a décrit une situation sans précédent et a refusé de prédire à quel moment tous les foyers seraient rebranchés.

C’est toutefois au Texas qu’on retrouve les pires pannes, avec plus de trois millions d’abonnés dans le noir. Quelque 200 000 clients supplémentaires étaient privés de courant dans quatre États de la région Appalachia et un nombre similaire dans celle du Pacific Northwest.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a demandé aux résidents, quand c’est possible, de couper l’alimentation en eau de leur maison pour empêcher l’éclatement d’autres conduites et protéger la pression dans les réseaux municipaux.

Des pannes tournantes ont été mises en place du Minnesota jusqu’au Texas, pour alléger la pression sur le réseau électrique. On a décrit une «solution de dernier recours» pour préserver l’intégrité entière du réseau.

Le mauvais temps a aussi interféré avec l’approvisionnement en eau de villes du sud des États-Unis, comme La Nouvelle-Orléans et Shreveport, où les pompiers ont été appelés à livrer de l’eau potable à plusieurs hôpitaux, selon la télévision locale.

Les déplacements demeurent compliqués presque partout aux États-Unis, en raison de routes dangereuses et de l’annulation de milliers de vols. Plusieurs établissements scolaires ont annulé ou reporté la rentrée en personne.

Ted Cruz dans l’eau chaude

Un illustre voyageur a cependant réussi à quitter le pays mercredi : le sénateur Ted Cruz, dont le départ pour le Mexique a provoqué un tollé alors que des centaines de milliers de citoyens de son État, où l’état d’urgence a été déclaré, restaient privés d’électricité et de chauffage.

Depuis mercredi soir, des photographies le montrant à l’aéroport de Houston et dans un avion en direction de Cancún ont circulé sur les réseaux sociaux.

L’équipe du sénateur du Texas n’a initialement pas répondu aux questions des médias cherchant à corroborer l’information, mais le sénateur a confirmé jeudi après-midi son déplacement dans un communiqué annonçant son retour au pays.

«Comme des millions de Texans, notre famille a aussi été privée de chaleur et d’électricité», a-t-il déclaré, assurant que lui et son équipe avaient été en «communication constante» avec les dirigeant locaux et de l’État.

Avec CBC/Radio-Canada 

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :