Canada-Prix littéraires du Gouverneur général : trois Mauriciens en nomination

C’est une année faste pour le monde littéraire de la Mauricie au moins dans la perspective des Prix littéraires du Gouverneur général du Canada. Parmi les finalistes à ces prix pour 2020, on retrouve trois représentants de la région: l’auteur François Blais, de Charette, ainsi que les illustrateurs trifluviens Amélie Dubois et Guillaume Perreault.

undefined

© undefined undefined

Les trois se retrouvent en nomination dans la portion jeunesse de ces prestigieux prix annuels. François Blais a été retenu par le jury dans la catégorie Littérature jeunesse – texte comme auteur de Lac Adélard, publié à La courte échelle.

Amélie Dubois a été choisie parmi les cinq finalistes de la catégorie Littérature jeunesse – livres illustrés pour son travail d’illustration dans copine et Copine sur lequel elle a travaillé en collaboration avec les autrices Kim Nunès, Marie-Chantal Perron et Tammy Verge. Le livre est publié aux Éditions de l’Homme.

Pour ce qui est de Guillaume Perreault, il a été retenu dans la même catégorie des livres illustrés pour son travail sur Pet et Répète: la véritable histoire dont les textes sont de Katia Canciani. Le bouquin est publié chez Fonfon.

Les gagnants seront dévoilés le 1er juin prochain. En période normale, c’est à l’automne que sont dévoilés les finalistes et les gagnants proclamés mais exceptionnellement cette année, en raison de la pandémie, le processus a été retardé de l’automne dernier jusqu’à ce printemps. Les Prix littéraires du Gouverneur général devraient retrouver leur calendrier habituel dès l’automne prochain avec le dévoilement des finalistes et des gagnants 2021.

Ces récompenses existent depuis 1936 mais depuis 1959, elles sont intégrées au mandat du Conseil des arts du Canada. Ils ont pour but de reconnaître les meilleurs livres publiés au Canada tant en langue française qu’en langue anglaise dans sept catégories différentes: romans et nouvelles, essais, poésie, théâtre, littérature jeunesse- texte, littérature jeunesse – livres illustrés et traduction.

Chaque gagnant recevra une bourse de 25 000 $ alors que 3 000 $ est remis à l’éditeur des lauréats. Chaque finaliste se voit octroyer une bourse de 1000 $. On retrouve cinq finalistes dans chacune des catégories aussi bien en anglais qu’en français.

Avec François Houde – Le Nouvelliste

Étiquettes : , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :