L’Inde tente de sauver les occupants d’une barge coulée après le passage d’un cyclone

NEW DELHI — La Marine indienne s’emploie à sauver les membres d’équipage d’une barge ayant coulé et d’un deuxième cargo qui était à la dérive, mardi, au large de Mumbai, après qu’un cyclone meurtrier a frappé la côte ouest.

© Fournis par La Presse Canadienne

La Marine a indiqué qu’elle avait sauvé 177 des 400 personnes sur les deux barges dans la mer d’Arabie. Trois navires de guerre, des avions de patrouille maritime et des hélicoptères ont rejoint les opérations de sauvetage et parcouraient la mer, a indiqué la Marine.

Les deux barges accueillaient des travailleurs d’Oil and Natural Gas Corporation, la plus grande société de pétrole brut et de gaz naturel en Inde.

Le cyclone Tauktae, la tempête la plus puissante à avoir frappé la région depuis plus de deux décennies, a entraîné des vents soutenus jusqu’à 210 km/h lorsqu’il a touché terre dans l’État du Gujarat, lundi soir. Quatre personnes ont été tuées dans l’État, portant le total de victimes de la tempête à 16.

Les résidants sont sortis des abris de secours mardi pour trouver des débris éparpillés sur les routes, des arbres déracinés et des lignes électriques endommagées. La garde côtière a sauvé huit pêcheurs bloqués en mer près de Veraval, dans l’État du Gujarat.

Dans le Maharashtra, six personnes ont été tuées lundi, mais la capitale de l’État, Mumbai, a été largement épargnée par des dommages majeurs alors même que de fortes pluies ont frappé le littoral de la ville et que des vents violents ont fouetté ses gratte-ciel. Au cours du week-end, le cyclone a tué six personnes dans les États du Kerala, du Karnataka et de Goa alors qu’il se déplaçait le long de la côte ouest.

Le cyclone s’est affaibli, mais le Département météorologique indien prévoit de fortes pluies dans de nombreuses régions du Gujarat et du Maharashtra dans les prochains jours.

Avant le passage du cyclone, environ 150 000 personnes avaient été évacuées des zones basses des États du Maharashtra et du Gujarat. S.N. Pradhan, directeur de la Force nationale d’intervention en cas de catastrophe en Inde, a déclaré que les normes de distanciation sociale étaient suivies dans les abris d’évacuation et que les équipes de secours enlevaient les débris des zones touchées.

Les deux États, parmi les plus durement touchés par la pandémie de coronavirus, avaient rapidement formé des équipes d’intervention en cas de catastrophe, craignant que la tempête ne mette en danger la lutte de l’Inde contre le virus.

Les cyclones tropicaux sont moins fréquents dans la mer d’Arabie que sur la côte est de l’Inde et se forment généralement plus tard dans l’année. Les experts disent que les changements climatiques les ont rendus plus intenses, plutôt que plus fréquents.

En mai 2020, près de 100 personnes sont mortes lorsque le cyclone Amphan, la tempête la plus puissante à avoir frappé l’est de l’Inde en plus d’une décennie, a ravagé la région.

Avec Sheikh Saaliq, The Associated Press

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “L’Inde tente de sauver les occupants d’une barge coulée après le passage d’un cyclone”

  1. Bouesso Says:

    Une action de secours salutaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :