Congo-CHU : Denis Bernard Raiche réaffirme le partenariat avec l’Unité de santé internationale du Canada

Après la tenue de l’assemblée générale de l’intersyndicale, le 27 mai, le directeur général du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU) a réagi au cours d’un point de presse à quelques grandes lignes qui font partie du cahier des charges. Selon lui, le contrat avec l’unité de santé internationale de Mont réal se poursuit.

Denis Bernard Raiche, Dg du CHU de Brazzaville

A propos de la résiliation inconditionnelle et sans délai du contrat avec l’Unité de santé internationale du Canada, «il n’est pas de la compétence de la direction générale, sinon il s’agit d’un contrat qui a été entériné par le gouvernement et l’Unité de santé internationale du Centre hospitalier universitaire de Montréal. A ce sujet, il y a un processus de suivi serré entre les deux entités et nous poursuivrons le mandat », a indiqué le directeur du CHUB, Denis Bernard Raiche.

Sur le point relatif au renouvellement du plateau technique devenu globalement non fonctionnel, Denis Bernard Raiche a déclaré, qu’à ce jour, il assiste à plusieurs négociations avec la BDEAC. Il soutient que la direction du CHU a obtenu un avis de non objection pour la matérialisation des travaux du CHU qui se tient sur deux niveaux : la rénovation de la vétusté des infrastructures et l’achat de nouveaux équipements.

« Tous les travaux, a-t-il poursuivi, seront faits de façon ordonnée au niveau des bâtiments en collaboration avec l’AFD, au même moment seront intégrées dans chacun des bâtiments l’adduction d’eau, la mise à niveau des canalisations pour avoir de l’eau dans chacune des unités de soins, mais aussi d’avoir de l’eau sanitaire pour répondre au besoin des patients ».

Par ailleurs, sur le paiement immédiat des primes de garde des travailleurs, Denis Bernard Raiche rassure tous les travailleurs qui ont fait leurs gardes régulièrement qu’ils seront rémunérés.

Sur la réintégration dans les délais du président de l’intersyndicale qui a été licencié, Denis Bernard Raiche réaffirme que ce dossier est clos. Ainsi, a-t-il expliqué, pour un agent qui a été licencié, il y a des recours qui lui sont possibles par rapport à une administration, une organisation. Pour la direction du CHU, cette dernière demande est non recevable.

Avec Adiac-Congo par Guillaume Ondze

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :