France: Le rap, c’est fini pour Gims

Le chanteur va se concentrer sur la pop et annonce que l’album rap de Sexion d’assaut, « Le Retour des rois », est enterré, malgré l’attente des fans.

Gims et son groupe fetiche Sexion d'assaut seront en tournee en France a partir de 2022, avec un passage a La Defense Arena en mai.
Gims et son groupe fétiche Sexion d’assaut seront en tournée en France à partir de 2022, avec un passage à La Défense Arena en mai.© ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

Changement de cap dans la carrière de Gims : dans une interview accordée au média Rapunchline, le chanteur de 35 ans annonce qu’il abandonne le rap pour se concentrer sur d’autres univers musicaux. « J’aime beaucoup le rap, mais je pense que je n’en ferai plus, a-t-il annoncé. Aujourd’hui, la majorité de mon public, ce n’est pas forcément des gens qui m’attendent dans du rap pur et dur. Ils m’attendent sur de la pop, de la variété, sur du reggaeton, sur de l’afro… »

Une nouvelle qui a surpris au moment où il sort justement Les Vestiges du fléau, une suite-réédition de son album rap Le Fléau, avec notamment un duo événement avec Nekfeu, « C’est quoi l’del », qui cartonne ces derniers jours. « Je sais qu’aujourd’hui les gens ne m’attendent pas là, a-t-il expliqué sur BFMTV. Je ne vais pas refaire un Stade de France avec un album 100 % rap. Cet album, c’était une envie, et je suis content de l’avoir fait, mais je ne pense plus rerapper un jour, en vérité. Le son avec Nekfeu, je pense que c’est mon dernier son, c’est mon dernier couplet rap. Il n’y en aura plus. »

Caméléon musical

Une suite finalement logique pour Gims, qui a connu ses gros succès avec des titres plus pop, à l’image de « Bella », « Est-ce que tu m’aimes ? », « Laissez passer », ou encore avec son album Ceinture noire et son duo remarqué avec Vianney. Un opus qui faisait la part belle à d’autres genres musicaux que le rap, mêlant le hip-hop avec l’afropop et des sonorités latines inspirées du flamenco, avec finalement plus d’un million d’exemplaires écoulés, faisant de Gims l’un des plus gros vendeurs d’albums en France. L’artiste a compris que le public l’attendait désormais sur d’autres terrains et compte bien continuer sa mue musicale, à la manière d’un caméléon – il avait déjà changé son nom de scène en supprimant le mot « Maître », un délire de jeunesse sur le manga et les arts martiaux…

Dans la foulée, le chanteur a également annoncé qu’il n’y aurait pas finalement de nouvel album de Sexion d’assaut, le groupe de rap qui l’a lancé dans les années 2000. Plusieurs fois évoqué, puis reporté, l’album Le Retour des rois est définitivement enterré, malgré l’attente des fans. Une façon pour Gims de s’éloigner un peu plus d’un genre musical dont il souhaite s’émanciper ? L’artiste préfère évoquer des « galères juridiques » : « Dans la vie, quand tu essayes de faire quelque chose maintes et maintes fois et que tu n’y arrives pas, que c’est compliqué, c’est un signe qu’il faut prendre au sérieux, a-t-il expliqué au média Rapunchline. C’est triste pour certaines personnes, c’est dur, mais on ne va pas faire poireauter les gens. »

Les fans pourront en revanche retrouver Gims et son groupe fétiche dans une grande tournée, à partir de 2022, avec un passage à La Défense Arena en mai, avant plusieurs dates dans toute la France. « Les retrouvailles vont être joyeuses, a promis le chanteur sur BFMTV. Les gens vont revivre plein de choses. Gros moment de souvenirs, beaucoup de frissons… Ça va être un moment à vivre. »

Par Le Point avec Marc Fourny

Étiquettes : , , ,

3 Réponses to “France: Le rap, c’est fini pour Gims”

  1. Bouesso Says:

    Un bon virage !

  2. Bouesso Says:

    Bonne reconversion !

  3. Bouesso Says:

    Bon changement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :