Québec/Trois-Rivières: Denis Roy ne sera pas candidat aux élections municipales

Le conseiller municipal du district de Marie-de-l’Incarnation, Denis Roy, annonce qu’il ne présentera pas sa candidature aux élections de novembre prochain en raison d’un projet entrepreneurial qui l’appelle particulièrement, a-t-il émis par communiqué.

Le conseiller municipal Denis Roy a décidé de se concentrer à un projet entrepreneurial.

© STÉPHANE LESSARD Le conseiller municipal Denis Roy a décidé de se concentrer à un projet entrepreneurial.

Il mentionne que de nouveaux projets entrepreneuriaux se préparent depuis cinq ans déjà de son côté et que son occupation en tant que conseiller est trop grande pour pouvoir concilier les deux. Selon lui, afin de bien servir la population, l’élu qu’il veut être s’approche trop de l’horaire temps plein.

«Pour l’instant, il [le projet] n’est pas encore sur les rails, seulement dans les cartons, et je dois me dégager de mes responsabilités actuelles pour lui donner le maximum de chance de voir le jour», rapporte-t-il par communiqué.

C’est après «une profonde réflexion et un grand pincement au cœur» qu’il a pris cette décision. M. Roy tient donc tout de même à souligner ce à quoi il a pu contribuer durant son mandat, notamment en gardant comme priorité la protection du bien commun et de l’intérêt collectif.

«J’ai mis à profit mon expertise de plus de 30 ans en développement économique, en culture, en innovation et en gestion pour venir en aide aux différentes entités de la ville afin de les aider à trouver les meilleures solutions possibles aux enjeux complexes auxquels nous faisons face constamment», a-t-il soulevé.

Il a d’ailleurs été impliqué dans la révision du code d’éthique des élus, le retour des journalistes aux séances de travail du conseil, l’uniformisation de la rémunération des conseillers et conseillères, la création de la nouvelle direction des communications et de la participation citoyenne, la gestion optimale du stationnement au centre-ville, la conversion de l’usine Germain et frère en centre d’innovation agroalimentaire (L’Ouvrage), l’élaboration de nombreuses politiques et la création du nouveau comité de développement social.

En plus, il a été dans le conseil d’administration de trois organisations, soit Innovation et développement économique Trois-Rivières (IDÉTR), Culture Trois-Rivières et Trois-Rivières centre.

Avant d’être élu au sein de l’hôtel de ville de Trois-Rivières, il a passé environ 33 ans dans l’entrepreneuriat, ce avec quoi il va renouer en laissant tomber la politique municipale.

«Au cours de ma carrière d’entrepreneur, j’ai toujours vu mes métiers et mes entreprises comme des outils d’impact positif pour mon milieu. Je reviens donc à cette manière de servir ma communauté et vais m’employer à trouver de nouvelles manières de contribuer à l’essor de la ville que j’espère», a-t-il conclu, prêt à relever les nouveaux défis qui l’attendent.

Pour l’instant, dans le district de Marie-de-l’Incarnation, rappelons que deux candidatures sont annoncées, soit celles de Jean Beaulieu et de Robert Martin.

Avec  Rosie St-André – Le Nouvelliste 

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :