Congo-Mondial Espagne 2021: Victor Maténé félicite la qualification des Diables rouges dames

L’ancien entraîneur national des Diables rouges cadets hommes a, au cours d’un entretien avec les Dépêches de Brazzaville, congratulé l’équipe nationale qui est  qualifiée à la phase finale de la 25e édition du championnat du monde de handball dames.

Victor Maténé/Adiac

Dix-neuvième pays qualifié sur les trente-deux attendus, le Congo participera cette année à son 6e championnat du monde de la discipline après, 1982, 1999, 2001, 2007 et 2009, c’est-à-dire treize ans après. La qualification des Diables rouges dames au plus grand rendez-vous mondial du handball qui aura lieu du 2 au 19 décembre en Espagne. C’est un exploit qui n’a pas laissé indifférent les techniciens du handball national dont Victor Maténé. « J’ai suivi les matches des filles en direct. Elles ont affiché un comportement positif par rapport aux années antérieures. Malgré leur préparation tumultueuse sans match test, nous devons les féliciter« , a-t-il souligné Victor Maténé en rappelant que le handball congolais est à deux saisons sans jouer.

L’ancien entraîneur a également reconnu le travail technique qui a été réalisé avant de solliciter l’équipe technique de renforcer la ligne arrière. « Au handball, une grande équipe est une grande ligne arrière mais j’ai constaté que le staff technique n’était pas regardons à ce niveau. Aujourd’hui, si vous n’avez pas les filles de grandes tailles qui peuvent frapper à distance, vous ne pouvez pas faire la fête, c’est difficile. Le staff technique devrait trouver les demi-centres d’un bon niveau parce que, dans le pays, nous n’avions plus d’arrière véritable. Nous avons des filles de grande taille mais qui ne jouent pas bien », a-t-il signifié.

A cet effet, l’orateur a, d’ailleurs, lancé un appel à la nouvelle équipe fédérale de penser à la relance du handball, de disposer les moyens matériels avec exigence aux techniciens de recruter des joueuses de grande taille pour nous permettre d’affronter les autres sans complexe. Ce recrutement souhaité, a-t-il insisté, doit être le travail des techniciens et non des dirigeants. « Il faut laisser le temps aux techniciens de faire un bon recrutement, qu’on leur donne du temps d’entraînement, voire d’expatrier l’équipe pendant un bon moment vers l’occident pour permettre aux enfants d’avoir les matches dans les jambes et aussi trouver de nouvelles joueuses qui pourront intégrer l’équipe. Nous avons certes félicité les filles pour la qualification mais il y a encore beaucoup de travail à faire», a-t-il ajouté. Il a aussi félicité le nouvel entraîneur, le Marocain Younes Tatby.  » Je félicite l’entraîneur de l’équipe nationale, qu’il soit à l’écoute des autres encadreurs techniques, c’est ce qui fera sa force mais de par sa discipline, je suis très d’accord du travail qui a été fait. », a reconnu Victor Maténé.

Avec Adiac-Congo par Charlem Léa Itoua

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :